La Phase III du Centre Mario-Tremblay coûtera 6 662 938 $

La Phase III du Centre Mario-Tremblay coûtera 6 662 938 $

MODERNISATION. Ville d’Alma attribue à la firme Les Entreprises de construction Guy Bonneau, de Dolbeau-Mistassini, le contrat pour la réalisation de la Phase III de modernisation du Centre Mario-Tremblay. Le contrat, au montant de 6 662 938 $, taxes incluses, sera réalisé en grande partie d’ici le mois de septembre et touchera directement les cinq gymnases ainsi que la piscine.

En assemblée extraordinaire, ce lundi, le conseil a procédé à l’analyse des soumissions reçues le 5 mai et qui proviennent toutes d’entreprises de la région.

« Ce sont toutes des entreprises de la région et les écarts ne sont pas tellement grands entre les quatre soumissionnaires. On voit bien un peu le ralentissement de l’économie et on est exactement dans les estimations que l’on s’était données et que l’on s’était fait faire par nos experts. Là, on voit que les crayons ont été aiguisés et ça entre passablement dans l’évaluation que l’on s’était faite », remarque avec satisfaction le maire Marc Asselin.

Le plus bas soumissionnaire est à 6 662 938 4 alors que le plus élevé est à 7 266 350 $, soit quelque 603 000 $ d’écart.

Planification

Questionné sur les échéanciers, le maire a d’abord précisé que ce contrat doit au préalable être approuvé par le ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, attendu que le CMT, dans la partie visée par les travaux, est une propriété conjointe de Ville d’Alma et de la Commission scolaire.

La municipalité peut cependant aller immédiatement de l’avant car l’argent requis est déjà prévue au règlement d’emprunt 229-2014, contracté il y a quelques mois.

« Ce que l’on veut nous, c’est d’affecter le moins possible l’utilisation. Les travaux vont commencer dès que l’on aura l’autorisation du MEESR », d’ajouter Marc Asselin.

On va donc prioriser la partie des gymnases, attendu qu’il n’y a pas de jeune en période estivale et en parallèle, on va aussi amorcer les travaux de la piscine dont la rénovation pourrait peut-être déborder un peu le mois de septembre.

Les échéanciers finaux vont être déterminés au cours des prochains jours.

Dans le cas de la piscine, il y a la réfection du bassin principal, l’ajout d’une barboteuse pour les jeunes de même que des jeux d’eau.

On va également ouvrir complètement le mur, côté Sud, avec une nouvelle fenestration et tout le revêtement extérieur va être changé.

Tout sera mis en œuvre pour compléter le maximum de travaux pour la reprise scolaire, mais, il y aura peut-être des surprises en cours de réalisation des travaux qui pourraient retarder l’échéancier original.

Partager cet article