La Popote roulante des Cinq Cantons s'installe

La Popote roulante des Cinq Cantons s'installe
On retrouve ici Linda Pilote

AÎNÉS. Depuis quelques semaines, 25 clients des secteurs St-Bruno et Hébertville-Station bénéficient deux fois par semaine d’un repas livré à domicile par l’organisme de la Popote roulante des Cinq Cantons.

Cette demande provient du milieu alors que plusieurs municipalités du secteur Sud ont mis de l’avant le programme Municipalités amis des aînés dont le plan d’action prévoit des mesures pour le maintien de services à domicile pour les aînés.

La mise en place d’une popote roulante est donc une mesure intéressante d’autant plus que l’Agence régionale de la santé possède des montants pour faciliter la chose.

Marie-Ève Roy, intervenante au CLD de Lac-St-Jean-Est et Bernard Larouche, animateur communautaire au CLSC ont donc validé sur le terrain l’intérêt et la faisabilité d’un tel projet. L’Agence a donc versé une aide de base de 30 000 $.

« C’est toujours dans l’optique d’un projet à la grandeur du secteur Sud. On commence par St-Bruno et Hébertville-Station, mais on a dans notre vision de développement d’étaler le projet aux six municipalités du secteur Sud mais en ayant le souci de valider le besoin au fur et à mesure. Une fois le développement complété, on pense que l’on pourrait servir quelque 80 repas par jour, deux jours par semaine, soit le mardi et le jeudi », explique Marie-Ève Roy.

« Déjà, on est à 25 repas pour les municipalités de St-Bruno et Hébertville-Station. On est au-dessus de nos objectifs que l’on s’était donnés », ajoute Bernard Larouche.

L’ancien maire Jean-Claude Bolduc à Hébertville-Station et Clément Laforest à St-Bruno, ont agi comme éclaireurs pour trouver les personnes aînées pouvant bénéficier de ce nouveau service.

Le projet démarre lentement pour s’assurer de pouvoir bien répondre à la demande. Les responsables ne préparent pas les repas eux-mêmes, mais les achètent auprès d’un traiteur local. Ils se sont donc associés avec une entreprise bien implantée dans le milieu, les Banquets Guilou d’Hébertville-Station, qui prépare les repas selon les hauts standards du MAPAQ les repas.

Linda Pilote, coordonnatrice du projet, assure les communications avec la clientèle et gère les menus et la distribution des repas à la clientèle via des bénévoles qui vont directement rencontrer les aînés à leur domicile.

Pour le client, il en coûte 6 $ pour la réception à domicile d’un bon repas chaud et complet.

Les personnes de 75 ans et plus peuvent automatiquement avoir accès à ce service sur demande. Pour les autres demandes, incluant pour une personne en convalescence, une évaluation individuelle de chaque situation est effectuée.

Progressivement, la Popote Roulante des Cinq Cantons devrait étendre son service aux autres municipalités et d’ici l’automne 2015, l’ensemble des six municipalités du secteur Sud devraient être desservies. L’évaluation réelle des besoins se poursuivra au cours des prochains mois.

Partager cet article