La rentrée scolaire s'amorce pour 6170 jeunes

La rentrée scolaire s'amorce pour 6170 jeunes

ÉDUCATION. Ce mardi sonne la rentrée scolaire pour 6170 jeunes des écoles primaires et secondaires de la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean (CSLSJ). Ce nombre représente une augmentation de 72 élèves comparativement à l’année dernière.

Pour le Centre de formation générale des adultes (CFGA), la rentrée se déroule également aujourd’hui. En 2013-2014, le CFGA a accueilli 1868 élèves tout au long de l’année scolaire et une stabilité de la clientèle est prévue.

Du côté du Centre de formation professionnelle Alma (CFP Alma), la rentrée officielle s’est déroulée le 28 août, cependant le début des cours varie en fonction du programme. L’an dernier, plus de 952 élèves ont fréquenté le CFP Alma. Ce nombre incluait une soixantaine d’élèves de plus comparativement à 2012-2013.

Cette année, une augmentation plus importante de la clientèle est souhaitée pour combler une pénurie importante de main-d’oeuvre qualifiée et compétente sur le marché du travail, notamment en production animale, en horticulture, en soudage-montage et en technique d’usinage.

Quant à Forgescom, le Centre de service aux entreprises de la Commission scolaire, il poursuivra sa mission en répondant aux besoins de formation et de qualification des entreprises, des individus et des organismes en adaptant son offre de service en fonction de ces besoins.

Stabilité

Pour 2014-2015, la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean enregistre son plus haut taux de stabilité des enseignants des huit dernières années, soit 83 %.

« Il est primordial pour nous d’offrir à nos élèves un milieu propice à la réussite et nous croyons que la stabilité des enseignants est un facteur déterminant pour atteindre cet objectif. D’autre part, il est tout aussi important que notre personnel enseignant se sente bien dans leur école et cette donnée en témoigne », souligne Roxanne Thibeault, présidente de la CSLSJ.

Parents

En septembre auront lieu les assemblées générales de parents dans les écoles primaires et secondaires. Les parents qui souhaitent s’engager davantage peuvent s’impliquer dans le conseil d’établissement ou dans l’organisme de participation des parents (OPP) de l’école. En devenant membre d’un conseil d’établissement, un parent peut aussi être amené à siéger au comité de parents de la CSLS et au conseil des commissaires.

Aura lieu aussi, le 1er octobre, une réunion des parents d’élèves handicapés et d’élèves en difficultés d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA) pour la formation du comité consultatif EHDAA. Parmi les parents membres de ce comité, un siègera au comité de parents de la Commission scolaire et un autre siègera au conseil des commissaires.-

Partager cet article