La rue Gauthier appelée à devenir un modèle de développement

La rue Gauthier appelée à devenir un modèle de développement

L’un des plus importants chantiers de construction d’infrastructures routières sur le territoire de Ville d’Alma, pour l’été 2013, se déroule depuis quelques jours sur la rue Gauthier, une rue collectrice majeure du quartier St-Jude. Attendu que les plans originaux de cette rue en avaient fait une artère très large, on va profiter de l’occasion pour changer radicalement l’apparence visuelle du secteur avec un aménagement paysager de grande envergure qui sera notamment rehaussé par la plantation d’arbres décoratifs de part et d’autre de cette rue qui accueille notamment le tracé urbain de la piste cyclable, reliant les Plaines vertes au tracé longeant le Ruisseau Rouge, vers le centre-ville.

La récente grève dans le domaine de la construction a retardée de quelques jours le démarrage du chantier, mais l’entrepreneur met les bouchées doubles pour reprendre le temps perdu et respecter l’échéancier de la Phase I.

C’est l’entreprise Inter-Projet de l’arrondissement Jonquière qui a décroché le contrat de 1 408 312,98 $ pour la réalisation de cette première partie des travaux qui touche spécifiquement la rue Gauthier, entre Des Aulnaies et le boulevard St-Jude. L’échéancier a été fixé vers la mi-août. On aura alors lancé les appels d’offres pour la Phase II qui comprendra la portion de la rue Gauthier entre le boulevard St-Jude et la rue Bégin, soit la section passant notamment directement juste en face des Plaines vertes et de l’École secondaire Camille-Lavoie.

Il s’agit d’une ancienne rue dont l’infrastructure est défaillante. On y retrouve notamment un seul tuyau pour l’évacuation des eaux de pluie et des égouts, ce qui achemine inutilement une quantité importante de rejets vers la station Cascades et l’usine de filtration de Ville d’Alma.

Les travaux consistent notamment à refaire des réseaux séparés pour le pluvial et les égouts, refaire le réseau d’alimentation en eau et bien identifier les autres services présents (gaz naturel, câbles souterrains, etc…). Toute l’infrastructure de la rue va être refaite selon les normes d’aujourd’hui.

Ces travaux sont déjà amorcés et les infrastructures qui sont mises en place pourront accueillir également les eaux de pluie et d’égouts des rues avoisinantes.

Aménagement.

Tous ces travaux en sous-sol ne seront pas visibles une fois que l’asphalte aura été refait.

Ce qui caractérisera la rue Gauthier, c’est tout l’aménagement de surface qu’on y fera.

À ce sujet, la conseillère municipale du quartier, Sylvie Beaumont, est particulièrement fière de la réceptivité des citoyens au projet.

« Avant de débuter, en mai dernier, on a tenu une réunion de tous les citoyens pour leur faire part du projet en détail. On a parlé des mesures transitoires qui sont mise en place pendant les travaux pour assurer la circulation et l’approvisionnement secondaire en eau potable. Surtout, on les a consultés sur le modèle d’aménagement paysager que l’on veut mettre en place. La rue est large et on veut en profiter pour planter des arbres décoratifs de chaque côté de la rue, soit les plus petits du côté des fils électriques et des plus volumineux de l’autre côté. C’est d’ailleurs une politique que l’on devrait mettre en place là où c’est possible car ça va améliorer la qualité de vie sur cette rue et ça aura un impact positif sur les maisons du secteur », souligne d’un trait avec enthousiasme Sylvie Beaumont.

Lors de cette réunion de consultation des citoyens, on a notamment présenté un esquisse de ce à quoi la rue ressemblera dans quelques années.

« À l’intérieur même du projet, on a déjà réservé les sommes nécessaires pour l’acquisition des arbres qui seront plantés. Notre service des Travaux publics va s’assurer d’en faire la plantation au moment opportun mais, la rue Gauthier risque de servir de modèle si jamais on a d’autres rues du même genre à restaurer au cours des prochaines années », d’ajouter la conseillère du quartier.

La Phase I devrait prendre fin à la mi-août et la Phase II s’amorcera vers la même période pour se terminer à l’automne.

On souhaite notamment être dans les temps pour assurer l’asphaltage de la rue avant la fermeture des usines de production d’asphalte, en octobre prochain.

Pour tous les détails de ces événements et pour d’autres nouvelles, visitez régulièrement le www.lelacstjean.com ou inscrivez-vous à notre envoi quotidien.

Partager cet article