La Station serre produit quelque 23 000 plants chaque année

La Station serre produit quelque 23 000 plants chaque année

COMMUNAUTAIRE.Depuis 2012, la population d’Hébertville-Station peut profiter d’une serre communautaire pour embellir leurs résidences. La municipalité peut également tirer profit de cet équipement pour réaliser des aménagements paysagers sur des sites désignés. Chaque année, c’est quelque 23 000 semis qui sont plantés par les membres de la Coopérative.

«La Station serre avait nécessité des investissements de quelque 70 000 $, dont la grande partie (80 %) avait été financée par le Fonds de la ruralité de la MRC Lac-Saint-Jean-Est. Nous avons profité de l’occasion pour déménager à proximité de la Station serre le jardin communautaire qui avait été installé dans une section de notre parc industriel en 2009. Aujourd’hui, la Coopérative de la Station serre compte quelque 25 membres, alors que la Station jardin offre une trentaine de parcelles pour des cultures de toutes sortes», explique le maire de la municipalité d’Hébertville-Station.

La popularité du jardin communautaire n’a cessé d’augmenter au fil des dernières années. Chaque printemps, le comité d’embellissement propose à la population ses espaces pour la culture de légumes, et les emplacements sont rapidement réservés.

«En ce qui concerne la Station serre, la Coopérative compte bien sûr des membres de la municipalité d’Hébertville-Station, mais également des membres provenant de municipalités avoisinantes. Dans les petites municipalités comme la nôtre, les endroits de rassemblement sont plutôt rares, et la serre et le jardin communautaire sont des endroits où les gens de notre communauté peuvent se rencontrer et échanger sur différents sujets», souligne le maire Côté.

Depuis quelques années également, la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean, par le biais de l’école primaire du Bon-Conseil, participe activement à la préparation des boutures et des semis pour les membres de la Coopérative, et pour eux-mêmes. Des ateliers d’horticulture sont également organisés pour les enfants de l’école et ceux du camp de jour en période estivale.

«Lorsque le projet du jardin communautaire est venu à l’oreille du conseil de ville, je dois avouer que j’étais un peu sceptique. Une petite municipalité comme la nôtre, tout le monde a son petit jardin chez lui. Mais, on se rend compte que les gens avaient un besoin pour une telle activité communautaire. Le succès du jardin communautaire ne se dément pas chaque année», de conclure le maire d’Hébertville-Station, Réal Côté.—

À lire également

À Métabetchouan-Lac-à-la-Croix; un jardin intergénérationel se développe

Partager cet article