La Sûreté du Québec démantèle une serre de 500 plants de mari

La Sûreté du Québec démantèle une serre de 500 plants de mari

Vers 7 h 30 ce matin, une douzaine de policiers de la Sûreté du Québec ont fait irruption au 2229, Rang 3, entre Métabetchouan et Lac-à-la-Croix. Au premier étage d’un bâtiment de ferme abandonné, ils ont trouvé une serre « industrielle » où poussaient quelque 500 plants de marijuana dont la croissance était soutenue par une soixantaine de lampes de haute intensité dont l’alimentation électrique avait été détournée illégalement du réseau d’Hydro-Québec.

Ces policiers de la Sûreté du Québec du poste de la MRC du Lac-Saint-Jean-Est et des équipes régionales d’enquêtes d’Alma et Roberval, ont passé une grande partie de l’avant-midi à inspecter les lieux, sur les terres avoisinante et les bâtiments, afin de retracer toutes trace de cette culture qui semblait en place depuis plusieurs mois déjà et qui n’en serait pas à sa première récolte.

Le bâtiment de ferme où était cachée la serre semble anodin.

Sur le fenil, au-dessus de la partie étable, les responsables de l’installation avaient laissé en place un mur de balles de foin afin de masquer les opérations clandestines qui se déroulaient derrière.

« D’en bas, on ne voyait rien. À partir d’une échelle de fortune, il fallait vraiment monter sur le fenil et par-dessus les balles de foin pour voir le trou qui avait été laissé au centre et qui abritait la serre », a expliqué un des enquêteurs sur place.

Une rangée de transformateurs alimentait les quelque 60 lampes de 1000 watts chacune qui fournissaient l’éclairage requis pour la croissance des plants.

Ceux-ci étaient en parfaite santé. D’une hauteur de quelque 24 pouces, ils étaient couverts de cocottes et les feuilles très larges témoignaient de la performance de cette serre. L’odeur très forte qui se dégageait de la plantation démontrait également qu’il s’agissait de plant de haute qualité capable de produire une herbe très prisée par les consommateurs.

Les policiers ont recueilli quelque 500 plants du genre qui ont été placés dans des sacs de poubelle et entassés dans la boîte du camion de la SQ.

Arrestations

L’enquête menée par l’équipe régionale d’enquêtes d’Alma a donc permis de découvrir plusieurs centaines de plants de marijuana à l’étage supérieure de l’étable en question.

Deux hommes, âgés de 35 et 51 ans, ont été arrêtés sur les lieux et devaient comparaître au palais de justice d’Alma au cours de la journée sous des accusations relatives à la possession et à la production de plants de marijuana.

Sur place, tous les véhicules présents ont été vérifiés et un VTT volé a été saisi par les policiers.

Immédiatement, le service d’Hydro-Québec a été requis et l’installation clandestine visant à détourner l’électricité du réseau, vers la ferme en question, a été sectionné.

Sur les terres avoisinantes, les policiers ont également retrouvé des traces d’anciennes plantations en plein air.

Cette enquête a été amorcée à la suite d’informations reçues du public il y a quelques mois.

Pour tous les détails de ces événements et pour d’autres nouvelles, visitez régulièrement le www.lelacstjean.com ou inscrivez-vous à notre envoi quotidien.

Partager cet article