Le Centre Le Rigolet va retrouver totalement sa beauté

Le Centre Le Rigolet va retrouver totalement sa beauté

Attendu depuis quelque trois ans par les autorités de Métabetchouan—Lac-à-la-la-Croix, la municipalité pourra aller de l’avant avec son ambitieux projet de modernisation de son Centre Le Rigolet, un investissement d’un million de dollars. À cet effet, ce vendredi matin, le ministre Denis Lebel a pour sa part annoncé une contribution non remboursable de 500 000 $ d’Ottawa, à même le Fonds d’amélioration de l’infrastructure communautaire. Tout devrait être réalisé pour le printemps prochain.

« En soutenant le projet de la Société des loisirs de Métabetchouan—Lac-à-la-Croix, le gouvernement du Canada contribue, comme il s’y est engagé, à l’amélioration de la qualité de vie dans nos collectivités", a affirmé Denis Lebel, ministre de l’Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales et ministre de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec.

La municipalité utilisera l’aide financière du gouvernement du Canada pour l’agrandissement et la rénovation du bâtiment principal du Centre Le Rigolet, ce qui permettra d’améliorer la fonctionnalité de plusieurs services offerts à la communauté.

L’aide financière s’élève à 500 000 $. Elle est consentie, sous forme de contribution non remboursable, en vertu du Fonds d’amélioration de l’infrastructure communautaire (FAIC) doté d’une enveloppe de 150 millions $ répartis sur deux ans, dont 31,2 millions $ sont attribués au Québec où c’est l’Agence qui a la responsabilité d’administrer le Fonds.

Celui-ci vise à appuyer la remise en état et l’amélioration, y compris l’agrandissement, d’infrastructures communautaires existantes.

Une mairesse heureuse

« J’aimerais sans doute juste abandonner mon discours et dire simplement: La Madame est contente ! », s’est exclamé la mairesse Lili Simard pour remercier le ministre Lebel de cette aide financière que la municipalité viendra appuyer par un emprunt afin de combler la différence avec le million $ que devrait coûter la réalisaiton de ce projet.

« L’annonce d’aujourd’hui est une excellente nouvelle pour notre population. Cette contribution permettra de donner à la Ville de Métabetchouan—Lac-à-la-Croix un établissement moderne et convivial à vocation touristique et communautaire répondant aux besoins de tous les groupes d’âge », souligne Lili Simard.

Le Centre récréotouristique Le Rigolet dont l’achalandage ne cesse de croître, regorge d’activités et de services offerts à la population et à la clientèle touristique.

On y retrouve notamment, et ce, sur différentes saisons, la plage publique, le Village famille sur glace, un lieu de rassemblement pour des évènements sportifs, la tenue de festivals, le carnaval optimiste, la halte officielle de la Véloroute des Bleuets, des sentiers pédestres, l’interprétation des marais, un kiosque d’information municipale, un stationnement pour les véhicules récréatifs et bien sûr, depuis maintenant deux ans, un relai pour les adeptes de la motoneige.

« En plus de bonifier tous ces services, le centre récréotouristique servira dorénavant de salle multifonctionnelle consacrée à de nombreuses activités en loisirs dont l’offre et la demande sont en constante croissance. Outre l’agrandissement du bâtiment, le projet prévoit la réfection des installations sanitaires, l’ajout d’espaces de rangement, d’une chambre froide, de même que la relocalisation de la cuisine et du bar », de préciser la mairesse.

Le coût de ce projet est estimé à plus de 1 million $ et la Ville de Métabetchouan—Lac-à-la- Croix financera la Société des loisirs pour la somme approximative de 500 000 $.

Questionnée sur une possible opposition au règlement d’emprunt pour financer la part de la municipalité, Lili Simard à tenu à rappeler que ce projet d’agrandissement est né d’une consultation publique, lequel est inclus dans le plan d’action de la politique familiale déposé en 2009 ainsi qu’à la planification stratégique adoptée par le conseil municipal en 2010.

« Je suis persuadée que ce projet aura d’importantes retombées économiques pour notre population et un impact tout aussi important sur le tourisme régional. Métabetchouan—Lac-à-la- Croix est et demeurera une ville attractive », de conclure Lili Simard.

Pour tous les détails de ces événements et pour d’autres nouvelles, visitez régulièrement le www.lelacstjean.com ou inscrivez-vous à notre envoi quotidien.

Partager cet article