Le Centre Mario-Tremblay accueille un tout nouveau sport: la démolition !

Le Centre Mario-Tremblay accueille un tout nouveau sport: la démolition !

Depuis lundi matin, le Centre Mario-Tremblay accueille un tout nouveau sport passablement plus bruyant que tous ceux qui y sont pratiqués, soit la démolition ! Les athlètes de la construction ont revêtu leur costume est leur casque et le bruit des marteaux et des coups de masse se mêle à celui des ballons de basketball qui rebondissent dans les gymnases tout près. En fait, l’entrepreneur général a officiellement entrepris la démolition du mur de l’ancien local de Regain, sur la partie arrière du bâtiment où, dans un premier temps, on va ériger une nouvelle section de quelque 12 000 carrés sur trois niveaux.

Pour mener à bien cette première phase, Ville d’Alma a fait une demande officielle pour un emprunt de 11 281 170 $, montant représentant les prévisions de ses spécialistes dans ce dossier.

La seule contribution promise est celle du gouvernement du Québec, au montant de un million $ que l’ancien ministre Yves Bolduc avait confirmé à Ville d’Alma, en début d’été.

Cependant, selon les informations obtenues, lundi prochain, le ministre Alexandre Cloutier devrait tenir une conférence de presse au Centre Mario-Tremblay afin d’y faire part d’un « important déblocage dans le dossier ». On sait déjà que sur un projet global de 18 M $ (phases I et II), Ville d’Alma avait toujours envisagé recevoir une aide financière de quelque 6 M $ de Québec, d’où la grande déception du maire Marc Asselin au moment où l’on a confirmé que cette contribution ne serait que d’un million $.

À ce sujet, cet après-midi, à l’hôtel de ville d’Alma, une importante rencontre se déroulait à la haute direction avec la participation notamment du directeur du Service des loisirs, Jocelyn Tremblay et de la responsable des communications, Audrey-Claude Gaudreault, afin de planifier l’événement de lundi prochain.

Phase I A et I B

Cette phase I se déroulera en deux temps, A et B, et devrait durer quelque 12 mois. Elle apportera des changements majeurs aux principales salles et services à la disposition du public.

On doit se rappeler que lors de la séance du conseil du 1er octobre dernier, le projet de modernisation du Centre Mario-Tremblay franchissait une autre étape fondamentale alors que le conseil municipal de Ville d’Alma attribuait le contrat pour la réalisation de la phase I. Le plus bas soumissionnaire a ainsi proposé un tarif de 9 930 390,75 $, taxes incluses. Il s’agit de la firme Les Entrepreneurs Lapointe & Gagnon de l’arrondissement Jonquière, à Saguenay.

Déjà, la cour arrière du Centre Mario-Tremblay a été en partie condamnée entre le bâtiment, les terrains de tennis et Place Festivalma. L’entrepreneur y a aménagé en immense enclos et mis en place sa roulotte de chantier et ses équipements.

« Il est certain que ces travaux vont apporter des irritants pour les usagers. Cependant toute notre équipe est en mode solution pour faciliter l’accès au Centre Mario-Tremblay et amoindrir les impacts pour s’assurer que l’on continue à offrir tous les services, malgré les travaux. Aux entrées, nous allons maintenir d’immenses panneaux pour informer les usagers et des affiches dirigeront les gens vers les différents services », assure Sylvie Beaumont, présidente du Comité des loisirs de Ville d’Alma.

Pour atteindre cet objectif de maintenir tous les services disponibles, la Phase I du projet reposera sur une étroite planification de la part de la Ville et de l’entrepreneur au dossier.

C’est pourquoi, l’échéancier proposé permettra de réaliser les travaux suivants sans trop de dérangements.

La phase I A comprendra notamment :

— la construction de l’agrandissement arrière de quelque 12 000 pieds carrés sur trois niveaux : au rez-de-chaussée, on retrouvera le hall d’entrée donnant sur les Plaines Vertes, les bureaux administratifs du Service des loisirs, la centrale d’équipements, cinq salles de joueurs, une salle pour le tennis de même qu’un ascenseur pour permettre l’accès universel au bâtiment.

Le premier étage abritera le nouveau restaurant donnant vue sur la grande glace, un nouveau bloc de toilettes hommes/femmes, la construction de deux salles de judo et de deux salles polyvalentes.

« Cette première partie des travaux devrait être complétée en février prochain. Après quoi, il y aura les réaménagements pour amorcer l’autre partie B », souligne Sylvie Beaumont.

Cette 2e étape qui s’étalera de février à octobre 2013 comprendra des travaux dans les secteurs suivants: le hall d’entrée côté aréna, la salle regain, la salle de boxe, les salles de danse et les blocs sanitaires.

Soulignons que tous les éléments ciblés se situent dans la portion du CMT propriété de Ville d’Alma.

« Pour toute la prochaine année, ni les deux glaces, ni la piscine ni les gymnases ne seront affectés par ces travaux et toutes les activités et salons prévus s’y dérouleront normalement », de préciser en terminant Sylvie Beaumont.

Quant à l’autre partie du projet, la Phase II, elle ne sera finalisée que plus tard, avec le support de la Commission scolaire et des gouvernements supérieurs. Dans le cas d’Ottawa, ce n’est qu’en 2014 que des sommes seront disponibles à l’intérieur de futurs programmes à développer.

Partager cet article