Le Forum sur le vieillissement de la population dans la région se tiendra le 11 janvier prochain

Le Forum sur le vieillissement de la population dans la région se tiendra le 11 janvier prochain

À la fin du mois d’octobre dernier

C’est maintenant officiel, le grand Forum sur le vieillissement de la population dans la région du Saguenay—Lac-Saint-Jean se tiendra le 11 janvier prochain. Cet évènement d’importance a notamment pour objectif d’orienter les actions de la prochaine Entente spécifique sur l’amélioration de la condition de vie des aînés et aura éventuellement une incidence sur la prochaine planification stratégique de la Conférence régionale des élus.

Depuis l’automne 2011, la FADOQ, Région Saguenay—Lac-Saint-Jean—Ungava a amorcé des travaux à l’intérieur d’un important Chantier sur le vieillissement de la population supporté financièrement par le biais de l’entente spécifique de régionalisation sur les conditions de vie des aînés.

Orchestré en trois phases, ce dernier a permis jusqu’à maintenant la réalisation d’un portrait sur la question qui fut diffusé et une importante tournée de présentation où 23 rencontres ont permis à des intervenants et acteurs de différents domaines de mieux connaître l’ampleur du phénomène.

Dans la foulée de ces actions, la FADOQ mets en œuvre, tel que prévu à sa planification, la troisième étape du Chantier soit celle de la tenue d’un Forum régional sur le vieillissement de la population.

Ce forum a pour objectif l’élaboration d’un plan d’action régional sur le vieillissement de la population qui sera déposé à la Conférence régionale des élus (CRÉ) au printemps prochain. Ce plan servira de base à la préparation de la prochaine entente spécifique qui, rappelons-le, permettra de financer un ensemble structuré d’actions et de projets poursuivant l’objectif central d’outiller la région face à cette réalité.

Afin d’établir et d’orienter ce plan d’action, la FADOQ régionale besoin de la participation du plus grand nombre possible de partenaires pour identifier les principaux enjeux et actions qui devront s’y retrouver.

Pour ce faire, tous les partenaires sont conviés officiellement à participer au Forum, lequel se tiendra le vendredi 11 janvier 2013 à l’auditorium La Tourelle du Collège d’Alma.

L’inscription débutera à compter de 8 h 30 et les délibérations s’étaleront de 9 h à 15 h 30.

Aux fins des préparatifs entourant cette importante rencontre, les personnes intéressées à participer sont ainsi invitées à consulter les différentes thématiques qui seront discutés dans autant d’ateliers de travail. Elles sont également invitées à choisir deux thématiques parmi les 9 disponibles en complétant la fiche d’inscription au forum.

Le coût d’inscription pour participer au Forum est fixé à 25 $ par personne et inclut le dîner ainsi qu’un exemplaire du livre du Portrait du vieillissement de la population au Saguenay—Lac-Saint-Jean.

À noter que ce dernier peut être consulté dans sa version électronique au http://www.fadoqsaglac.com/fr/Publications/Portrait-sur-le-vieillissement/

Les responsables de l’organisation demandent de confirmer les présences avant le 19 décembre prochain.

Description des ateliers

Pour le bon déroulement du Forum sur le vieillissement de la population, les responsables ont élaboré neuf ateliers de travail parmi lesquels les participants sont invités à en choisir deux.

Ces ateliers sont les suivants:

— La santé : les dimensions sociales et physiques:

La détérioration de l’état de santé liée à l’âge a des impacts directs sur les conditions de vie des aînés. Le phénomène a largement été démontré. Cet atelier permettra d’établir des liens entre l’état de santé et l’autonomie des personnes aînés. Il sera l’occasion de proposer des stratégies pour y faire face.

— L’habitation:

Le vieillissement de la population va engendrer une forte pression sur le marché de l’habitation. La croissance du nombre de logements dédiés aux aînés en est une démonstration. Les participants à cet atelier seront invités à proposer des façons concrètes d’adapter l’habitation aux changements démographiques prévus et ainsi à favoriser le maintien des aînés dans leur milieu de vie.

— Les déplacements et l’accès aux ressources:

La région s’étend sur un vaste territoire, ce qui suppose l’obligation de parcourir parfois de bonnes distances pour accéder aux biens et services courants. S’il est vrai que des ressources permettent aujourd’hui aux aînés d’accéder aux soins de santé, des lacunes importantes persistent. Cet atelier sera l’occasion de trouver des solutions aux problèmes liés aux déplacements.

— L’emploi et retraite:

Les changements démographiques sèment l’inquiétude chez les observateurs du marché du travail qui craignent une rareté de main-d’oeuvre. De plus, la retraite dorée ne pourrait bien être que réalité pour une minorité d’aînés. Doit-on chercher à maintenir les gens au travail ? Doit-on plutôt favoriser le retour des retraités au travail ? Comment s’y prendre ? Cet atelier permettra de répondre à ces questions et à d’autres.

— La participation sociale et les mouvements associatifs:

L’arrivée à la retraite des bébé-boumeurs viendra-t-elle combler enfin les pénuries de bénévoles que constate le milieu associatif ? Si certains croient que oui, d’autres ajoutent qu’il faudra revoir les stratégies de recrutement et d’encadrement des bénévoles. Cet atelier sera donc l’occasion de trouver des façons de stimuler l’implication bénévole des aînés.

— Les loisirs récréatifs, culturels et sportifs:

La croissance du nombre d’aînés dans l’ensemble de la population pourrait obliger les gestionnaires d’équipements et d’activités de loisirs à répondre à une demande croissante. Elle pourrait aussi signifier la nécessité d’adapter l’offre à des aspirations et des intérêts nouveaux. Les participants à cet atelier seront invités à identifier ces changements ainsi que les manières de s’y adapter. @STA — La sécurité du milieu:

Les statistiques démontrent que les aînés sont moins nombreux à être victimes d’infractions contre la propriété ou contre la personne. Elles montrent toutefois une facette de la criminalité qui les distingue de l’ensemble de la population. Mais, la croissance de la proportion d’aînés pourrait bien faire changer la situation. Cet atelier permettra d’identifier des stratégies et des actions visant à garantir la sécurité des aînés.

— L’exode rural des aînés vers les centres urbains:

L’exode rural des personnes âgées vers les centres urbains est une réalité qui interpelle les acteurs ruraux. Pourquoi les aînés quittent-ils leur milieu de vie ? Comment pourrait-on prévenir la migration des aînés vers les centres urbains ? Cet atelier tentera de répondre à ces questions et à d’autres.

— Le vieillissement de la population: un phénomène qui interpelle tous les élus:

Peu importe qu’ils soient du niveau municipal, provincial ou fédéral, les élus sont directement interpellés par les changements démographiques. Comment s’assurer qu’ils demeurent au fait de la situation ? Comment pourront-ils prendre des décisions éclairées ? Cet atelier qui leur est spécifiquement destiné leur permettra de débattre d’enjeux qui les concernent directement. Pour tous les détails de ces événements et pour d’autres nouvelles, visitez régulièrement le www.lelacstjean.com ou inscrivez-vous à notre envoi quotidien.

Partager cet article