Le Motel Cascades en voie de retrouver ses lettres de noblesse

Le Motel Cascades en voie de retrouver ses lettres de noblesse

Des travaux de plus d’un million de dollars sont amorcés depuis quelques jours et l’objectif ultime est de faire renaître ce motel dans toute sa splendeur afin de le classer dans la catégorie « Trois étoiles ».

Le 1er mai dernier, le Motel Cascades à Alma changeait de propriétaire alors que deux hommes d’affaires impliqués depuis de multiples années dans le domaine de l’hôtellerie, Gilbert Delvaux et Normand Bouchard, en faisaient l’acquisition. Des travaux de plus d’un million de dollars sont amorcés depuis quelques jours et l’objectif ultime est de faire renaître ce motel dans toute sa splendeur suite à une cure majeure de rajeunissement pour la rénovation des 58 chambres afin de les classer dans la catégorie d’hébergement « Trois étoiles ». La Salle Panoramique et son restaurant avec vue unique sur la ville et la rivière Petite-Décharge seront également refaits à neuf.

Gilbert Delvaux œuvre dans le domaine de l’hôtellerie depuis plus de 40 ans. Il a déjà été au service de l’homme d’affaires Raymond Malenfant et gérait le territoire régional des motels Universel, dont celui d’Alma.

Il possède présentement l’Auberge Quilliams au Lac Brome dans les Cantons de l’Est.

Il connait très bien la région et est en amour avec elle alors que pendant huit ans, il a été propriétaire de l’Hôtel du Jardin de St-Félicien et il était alors associé à Normand Bouchard qui œuvre également dans le domaine de la construction.

« Je voulais revenir dans la région et quand j’ai eu vent que le Motel Cascades était à vendre, je me suis à nouveau associé avec Normand et on a eu le bâtiment pour un bon prix. Les fondations sont en excellente condition, mais tout le reste doit être refait et rénové au goût du jour », commente Gilbert Delvaux qui est parfaitement conscient de l’ampleur de la tâche.

L’hébergement en priorité

Notamment, les nouveaux propriétaires veulent totalement effacer l’idée que le Motel Cascades puisse être une résidence pour personnes âgées. Ce projet a té mis à l’essaie par l’ancien propriétaire, sans succès cependant.

« Il y a 58 chambres que l’on va rénover de fonds en comble avec des matériaux modernes, une décoration au goût du jour, des téléviseurs à écran plat, etc… Quand on entre dans une chambre, on enlève tout de A à Z et l’on remet tout à neuf », insiste Gilbert Delvaux en faisant visiter une suite en cours de rénovation.

Plancher flottant de haute qualité, murs recouvert de tapisserie, mobilier de chambre et de salon de première qualité, salle de bain ultramoderne avec douche vitrée, etc. : une fois le travail complété la clientèle aura donc accès à une qualité d’hébergement moderne, comme l’on retrouve présentement sur le marché.

Une équipe de tournage occupe pour quelques semaines un certain nombre des 58 chambres. Les travaux de modernisation des chambres non utilisées sont amorcés et au fur et à mesure que les autres seront libérées, elles subiront leur cure de rajeunissement.

Quant à l’extérieur du bâtiment, il subira une transformation qui sera hautement visible.

Tout le revêtement, l’ensemble de la fenestration, les galeries, les chemins d’accès en béton, les escaliers, etc. : rien ne sera épargné pour redonner une apparence moderne et fonctionnelle au bâtiment.

« En terme de localisation près des grands axes routiers et l’environnement géographique près de la rivière et du Parc Falaise, il y a décidément quelque chose à faire. Notre motel sera complémentaire lors des congrès majeurs qui se déroulent à Alma et en temps régulier, on aura une clientèle qui sera sans doute intéressée par la tarification que l’on sera en mesure de leur offrir pour l’hébergement », commente le copropriétaire.

Gilbert Delvaux regarde également tout le potentiel que recèle l’immense terrain de 250 000 pieds où se situe son hôtel qui n’occupe que 70 000 pieds carrés de surface. Il y a une partie boisée de 80 000 pc en bordure du Parc Falaise et ce secteur pourrait éventuellement abriter un projet de condominium dans un avenir pas trop lointain.

D’ici Noël, l’ensemble des travaux devraient avoir été réalisés et les propriétaires seront en mesure de redonner au Motel Cascades sa notoriété acquise depuis sa construction au début des années 70.

Pour tous les détails de ces événements et pour d’autres nouvelles, visitez régulièrement le www.lelacstjean.com ou inscrivez-vous à notre envoi quotidien.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des