Le parc éolien Belle-Rivière entrera en fonction cet automne

Janick Emond, journaliste de l’Initiative de journalisme local
Le parc éolien Belle-Rivière entrera en fonction cet automne
Le début de la production d’énergie des éoliennes devrait débuter vers le mois d’octobre. (Photo : tirée du site Internet Val-Éo)

Saint-Gédéon – Les travaux pour le parc des éoliennes Belle-Rivière à Saint-Gédéon sont impressionnants depuis quelques jours. Le projet de la coopérative Val-Éo et d’Algonquin Power avance rondement avec l’installation des imposantes structures des éoliennes.

« Je suis très heureux de l’avancement des travaux. Surtout après 15 ans de travail pour mettre en place ce projet d’éoliennes, c’est plaisant quand ça chemine convenable », commente le directeur général de Val-Éo, Jean Lavoie.

Il souligne qu’aucun problème majeur n’est survenu et que l’échéancier se tient toujours.

« Il y a la covid qui a forcé des ajustements sur le chantier, mais aucun retard n’est remarqué et l’entrée en fonction est prévue pour octobre prochain. »

Jusqu’à maintenant, toutes les routes ont été complétées, le réseau collecteur a été installé et les fondations des éoliennes ont toutes été construites. De plus, la sous-station est maintenant en place et des tests avec Hydro-Québec ont été faits au cours de l’hiver pour s’assurer que tout fonctionne normalement avant que l’électricité se retrouve sur le réseau.

Transports lourds

Maintenant que la majorité des installations du site sont en place, il ne reste plus que les composantes des éoliennes à arriver sur le chantier.

« On parle de 13 voyages de camion par éolienne. Les voyages ont commencé dans la semaine du 7 juin et devraient se poursuivre jusqu’à la fin juillet. Il y a de 4 à 6 voyages par jour qui sont faits du port de Grande-Anse jusqu’au site à St-Gédéon, à raison de 5 jours par semaine. »

À ce rythme, Jean Lavoie avance qu’une première éolienne pourrait être érigée d’ici le 24 juin. L’ensemble des éoliennes devraient entrer en fonction vers la fin septembre ou le début octobre 2021.

Retombées

L’énergie générée par les éoliennes sera distribuée sur le réseau local et ce seront les résidences et commerces du secteur qui vont utiliser cette électricité.

« Pour donner une image concernant la quantité d’énergie qui sera générée sur une période de 12 mois, ça produit de l’énergie nécessaire pour 2 500 maisons qui seraient chauffées à l’électricité. »

Les municipalités de Saint-Gédéon, Hébertville et Saint-Bruno vont se partager des redevances de 175 000 $ annuellement.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires