Le pays en bref

Le pays en bref
Le premier ministre du Québec

Couillard rencontre brièvement le pape François

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a tenté hier de convaincre le pape François de venir faire un tour chez nous, durant une courte rencontre de 45 secondes au Vatican.

M. Couillard lui a remis une lettre l’invitant à venir au Québec en 2017, lorsque Montréal célébrera le 375e anniversaire de sa fondation. Le maire Denis Coderre avait lui aussi invité le souverain pontife lors de son bref entretien avec lui, en février dernier. Le premier ministre a argumenté que les racines chrétiennes des gens du Québec étaient profondes. Le pape a montré qu’il connaissait bien le Québec.

Hydro-Québec vs Vidéotron

Les libéraux, par la voix du ministre des Ressources naturelles et de l’Énergie, Pierre Arcand, ont défendu Hydro-Québec hier en s’en prenant à Vidéotron.

Réagissant à l’intervention du député péquiste Bernard Drainville, qui accusait Hydro-Québec d’agir en «shylock» en imposant des taux d’intérêt de 14,4% en recouvrement pour des comptes impayés, M. Arcand a attaqué Vidéotron, une des entreprises du chef péquiste Pierre Karl Péladeau. Il a cité le taux de plus de 19% qu’imposerait la société de câblodistribution.

M. Péladeau s’est dit victime de harcèlement: «Il va y avoir ce qu’on pourrait considérer du harcèlement et puis ce sera à la population le cas échéant de déterminer s’il y en a trop ou pas assez», a-t-il lancé.

Bugingo démissionne

Le journaliste François Bugingo ne fera désormais plus de chroniques quotidiennes sur l’actualité internationale à la station de radio 98,5 FM. Cogeco Nouvelles a confirmé sa démission hier, après une rencontre entre le chroniqueur et les patrons de la station radiophonique montréalaise. L’intégrité et la rigueur si chères à Cogeco ont été bafouées, selon la direction.

Les Québécois peu informés en frais d’énergie

Selon une étude conjointe entre le Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO) et l’Institut de l’Énergie Trottier publiée mercredi, les Québécois manquent de connaissances dans le domaine de l’énergie.

Selon le sondage, 82% des 1010 Québécois interrogés en avril déclarent manquer de connaissances quant à la situation énergétique du Québec.

Ainsi, seulement 19% ont été correctement capables de dire que l’hydroélectricité et les biocombustibles représentaient de 41% à 60% de la demande énergétique de la province (48% pour être exact). 25% des Québécois doutent de l’existence des changements climatiques ou du fait qu’ils soient causés par l’Homme.

Si l’on voulait caricaturer les résultats du sondage, le climato-sceptique moyen est un homme, sans diplôme universitaire, qui habite la grande région de Québec (le taux de climato-sceptiques y est de 44%) et qui s’informe principalement sur les réseaux sociaux.

Moins d’emplois créés que prévu?

La sénatrice indépendante libérale Céline Hervieux-Payette a allégué hier que le gouvernement conservateur n’est pas en mesure de prouver que l’accord de libre-échange entre le Canada et l’Union européenne (UE) créera environ 80 000 nouveaux emplois, comme il le prétend. Elle dit que cette cible «relève de la fiction».

Taux directeur maintenu à 0,75%

La Banque du Canada a annoncé hier qu’elle maintient à 0,75% son taux cible du financement à un jour. La banque centrale s’attend à un retour à une croissance solide au deuxième trimestre, après un premier assez discret en Amérique du Nord.

L’inflation au Canada continue de suivre la trajectoire anticipée et la consommation reste relativement ferme au pays, compte tenu de l’effet de la chute des prix du pétrole sur le revenu intérieur brut, a indiqué la banque. La prochaine date d’établissement du taux cible du financement à un jour est le 15 juillet. (TC Media)

Partager cet article