Le Vignoble Couchepagane est en voie d’obtenir son permis de vente de vin artisanal

Au cours de la dernière année, les propriétaires du Vignoble Couchepagane, Denis et Bertrand Tremblay ont entrepris une démarche afin d’obtenir l’autorisation du gouvernement du Québec, pour la vente de leur vin artisanal La Cuvée Belle-Rivière. Le permis de vente devrait être accordé au cours des prochains jours.

« Nous avons été dans l’obligation de réaliser quelques investissements majeurs pour finaliser notre dossier et répondre ainsi aux diverses exigences des instances gouvernementales. Nous avons d’abord fait l’acquisition d’une résidence, puis nous avons ensuite procédé à la construction d’un logement et d’un chai pour la fabrication et la vente de notre vin artisanal », souligne l’un des propriétaires du Vignoble Couchepagane, Denis Tremblay.

« Pour obtenir l’autorisation pour la vente d’un vin artisanal, toutes les opérations, soit la culture des raisins, le pressurage et la mise en bouteille du vin artisanal sur un même site. Nous avons eu cette opportunité et nous avons décidé d’aller de l’avant dans notre processus. L’une des particularités des nouveaux bâtiments qui se retrouvent sur le site, c’est qu’ils sont fabriqués selon la technique de l’entreprise BPDL Casa, une division de Béton préfabriqué du Lac. En quelques journées seulement, deux nouveaux bâtiments sont apparus sur le site du Vignoble Couchepagane », précise Bertrand Tremblay.

Les vendanges

Depuis vendredi, la vendange du Vignoble Couchepagane est amorcée. Chaque jour, les membres de la Famille Tremblay, leurs proches, des amis ainsi que plusieurs personnes de l’extérieur de la région s’affairent à la cueillette des raisins des dix cépages sur le site. La vendange devrait se poursuivre tout au long de cette semaine.

« Cette année, la Nature a été très généreuse et les raisins sont en abondance. Nous allons certainement dépasser la production de notre meilleure année de 2002. Encore cette année, plusieurs personnes nous ont apporté leur aide pour la période des vendanges. Nous avons accueilli notamment des personnes du Bas-St-Laurent, de la région de Trois-Rivières et même une jeune française qui est en stage dans notre région. Celle-ci a semblé être étonnée de voir que l’on pouvait cultiver des raisins dans notre région en quantité suffisante pour fabriquer du vin artisanal. Elle a aussi une bonne expérience dans la viticulture et nous a proposé son appui. Une offre que nous allons certainement considérer », assure Denis Tremblay.

Les raisins cueillis sont aussitôt pressurés pour être transformés en jus de raisins. Le processus de vinification est alors amorcé. Le Vignoble Couchepagane se compose de quelque 4540 ceps. Les inspecteurs ont pris connaissance des installations et les propriétaires du vignoble sont en attente d’une réponse.

Pour tous les détails de ces événements et pour d’autres nouvelles, visitez régulièrement le www.lelacstjean.com ou inscrivez-vous à notre envoi quotidien.

Partager cet article