Les cadets de la SQ parcourront la ville cet été

Par Nancy Desgagne
Les cadets de la SQ parcourront la ville cet été

Les deux cadets de la Sûreté du Québec

Deux cadets de la Sûreté du Québec se promèneront tout l’été sur le territoire d’Alma grâce à un partenariat entre la ville et la Sûreté du Québec. Leur rôle est de conseiller et d’informer la population.

Finissants en techniques policières au Collège d’Alma, Anne-Sophie Dufour et Mathieu Fraser sont les premiers cadets de la SQ à Alma, même si ce programme existe sous sa forme actuelle depuis deux ans au Québec. L’École nationale de police du Québec a formé 38 cadets pour l’été 2013.

«Ce ne sont pas des policiers, tient à préciser le lieutenant de la SQ, André Tremblay. Ils font le pont entre les policiers et la population. Les gens ont souvent beaucoup de questions et nous n’avons pas toujours le temps de leur répondre. Les cadets sont là pour discuter et non pour intervenir.»

Ils ne bénéficient pas de l’équipement traditionnel du policier, mais ils sont tout de même en contact avec eux par des cellulaires. Les deux cadets se rendront sur les lieux des activités populaires, dans les centres commerciaux et dans certaines résidences de personnes âgées. «Leur mandat est assez large», spécifie le lieutenant Tremblay.

Ville d’Alma a investi 10 000 $ dans le Programme de cadets et la SQ gère le volet opérationnel du programme. La conseillère municipale et responsable du comité sécurité de Ville d’Alma, Sylvie Beaumont, se réjouit de l’arrivée des cadets: «C’est quelque chose de formidable en lequel je crois. Nous ferons un bilan à la fin de l’été pour voir s’il est possible de reconduire le programme».

Approche communautaire

Les cadets de la SQ préconisent une approche communautaire avec le citoyen. C’est d’ailleurs ce qui a attiré le cadet Mathieu Fraser: «C’est le meilleur travail pour devenir policier et il y a toujours un côté communautaire qui m’intéresse.» Sa collègue, qui a terminé sa formation à Nicolet, considère que cet emploi est une bonne porte d’entrée pour obtenir un emploi à la Sûreté du Québec.

Les cadets travailleront de jour et de soir jusqu’au 7 septembre. Ils seront toujours en équipe après 19h. Ils réaliseront des activités de prévention et de relations communautaires, de surveillance, de promotion de la sûreté en plus de répondre aux demandes de renseignements et de rencontrer des partenaires. Pour tous les détails de ces événements et pour d’autres nouvelles, visitez régulièrement le www.lelacstjean.com ou inscrivez-vous à notre envoi quotidien.

Partager cet article