Les candidats conservateurs régionaux lancent leur campagne

Les candidats conservateurs régionaux lancent leur campagne
Les candidats conservateurs au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Sur la photo

ÉLECTIONS. Réunis, mercredi, à l’occasion du lancement de leur campagne électorale, les trois candidats conservateurs au Saguenay-Lac-Saint-Jean semblaient visiblement gonflés à bloc et prêts à aller à la rencontre des électeurs.

Le candidat dans Lac-Saint-Jean et lieutenant politique du premier ministre, Denis Lebel, était accompagné d’Ursula Larouche et de Caroline Ste-Marie, qui brigueront respectivement les comtés de Jonquière et de Chicoutimi-Le Fjord.

M. Lebel s’est dit confiant de ravir ces trois circonscriptions.

«Les grandes qualités des deux candidates qui se joignent à moi nous donneront une position de force enviable pour promouvoir les intérêts du Saguenay-Lac-Saint-Jean au Parlement, à Ottawa».

Loin devant la ligne d’arrivée

Interrogé quant à la durée de cette campagne électorale qui, rappelons-le, s’étend sur 78 jours, Denis Lebel a avoué être à l’aise avec ce grand déploiement.

«Nous aurons plus de temps pour rencontrer les gens et véhiculer nos messages».

Concernant les coûts reliés à cette campagne (estimés à près d’un demi-milliard $), le candidat dans Lac-Saint-Jean avoue ne pas avoir l’impression de flouer les électeurs.

«Si on avait voulu faire de la politique avec l’argent des citoyens, on aurait gardé le 2 $ par électeurs que nous prélevions sur les impôts. Cette manœuvre a permis de faire économiser 266 M$ à la population. On n’a pas l’idée de créer des frais supplémentaires pour les citoyens avec cette campagne», insiste-t-il.

Soulignons que les électeurs seront appelés aux urnes, le 19 octobre prochain.

Partager cet article