Les contribuables s'en tirent avec 1,19 % d'augmentation

Les contribuables s'en tirent avec 1,19 % d'augmentation

Le maire Marc Asselin est particulièrement fier d'avoir maintenu à 1

BUDGET. Un gel des tarifs des services d’aqueduc et d’égout de même qu’une baisse de la tarification pour la collecte des matières résiduelles contribuent à un ajustement du compte de taxes de 1,19 % sur le territoire de Ville d’Alma. Ce montant avoisine le taux d’inflation qui se situait à 1 % à la fin du mois d’octobre 2015.

Le montant total du budget 2016 sera donc de l’ordre de 63 736 938 $ et, fidèle à la tradition depuis 15 ans, il comprend notamment un montant réservé de 5,6 millions $pour les investissements payés comptant.

« Ce budget, que je qualifie de raisonnable et qui respecte la capacité de payer des contribuables, nous permet de maintenir l’excellent niveau des services de base aux citoyens. Il nous donne également les moyens de faire face aux investissements nécessaires à la réalisation des grands projets qui vous ont été annoncés cette année et qui amèneront la municipalité à célébrer notre 150e anniversaire de façon remarquable », n’a pas manqué de souligner le maire Marc Asselin, dans son discours du budget.

Hausse de 23,73 $

C’est avec fierté que les élus ont voté ce lundi soir ce budget 2016 qui tient compte notamment du fait que Ville d’Alma applique un nouveau rôle d’évaluation pour les trois prochaines années.

Ce rôle 2016-2017-2018 entrera en vigueur le premier janvier prochain et celui-ci contient une hausse moyenne des valeurs du secteur résidentiel de l’ordre de 7,6 %, par rapport au rôle précédent.

En tenant compte du fait que la valeur de la résidence moyenne à Alma s’élève maintenant à 192 000 $, selon le nouveau rôle d’évaluation, l’ajustement de 1,19 % représente dans la réalité une augmentation du compte de taxes de 23,73 $, pour l’année 2016.

Ainsi, Ville d’Alma ira chercher 470 328 $ additionnels dans les poches de contribuables, ce qui représente une hausse de 1,38 % par rapport au budget précédent.

Une analyse plus détaillée démontre que l’augmentation du budget municipal est attribuable à certains éléments spécifiques comme:

— L’augmentation du coût des contrats de déneigement et de conciergerie;

— L’ajustement du budget dévolu à l’entretien mécanique du parc de véhicules;

— La croissance générale du coût de la vie et de la masse salariale.

Le taux de la taxe foncière résidentielle sera donc de 0,7986 $ du 100 $ d’évaluation comparativement à 0,8461 $ en 2015.

Du côté commercial, cette même taxe passe donc de 1,9139 $ en 2015 à 1,9107 $ en 2016.

Le tarif pour l’aqueduc, par logement, demeure à 160 $ alors que celui pour l’égout et l’assainissement des eaux demeure à 100 $ par logement.

Quant au tarif pour les matières résiduelles, par logement, il passe de 232,21 4 en 2015 à 220,23 $ pour 2016.

Partager cet article