Les déneigeurs auront le feu vert à Alma

Photo de Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Par Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Les déneigeurs auront le feu vert à Alma
Alma participera à un projet pilote visant à optimiser ses opérations de déneigement cet hiver. (Photo : Trium Médias – Yohann Harvey Simard)

Alma participera cet hiver à un projet pilote visant à permettre une meilleure synchronisation des feux de circulation sur le boulevard Maurice-Paradis et l’avenue du Pont. Une initiative ayant pour objectif d’optimiser les opérations de déneigement.

« C’est l’entreprise Niosens qui nous a approchés en août 2020 pour implanter chez nous un système de mesure et d’optimisation de la performance des opérations de déneigement au point de vue énergétique », indique le conseiller municipal Frédéric Tremblay.

Le système en question s’appuie sur l’intelligence artificielle afin de synchroniser les feux de circulation et ainsi rendre la circulation plus fluide.

« C’est un peu comme les transpondeurs qui permettent aux ambulanciers d’avoir des feux verts à chaque lumière et donc de pouvoir se déplacer plus rapidement dans la ville. »

Une nouvelle technologie permettra de synchroniser les feux de circulation de l’avenue du Pont afin d’accélérer le déneigement de rues.

Efficacité énergétique

À Alma, ce sont les camions de déneigement qui n’auront plus à s’immobiliser à chaque feu de circulation, le système devant permettre le passage au vert au moment de leur arrivée.

« Considérant qu’un camion de déneigement roule en moyenne 35 km/h, on s’entend que sur l’avenue du pont, les chances de pogner juste des lumières rouges sont assez grandes. »

Pour la municipalité, l’implantation du système se traduira par plusieurs gains.

« On évite les arrêts inutiles, on réduit les gaz à effet de serre, on réduit le temps d’opération et on réduit les coûts de carburant. »

Selon Frédéric Tremblay, il s’agit d’un projet de plusieurs centaines de milliers de dollars, mais pour lequel la municipalité n’aura qu’à débourser 25 000 $.

Le nouveau système sera d’abord testé sur le boulevard Maurice-Paradis, après quoi il sera également mis en place sur l’avenue du Pont.

Alma sera l’une des premières municipalités au Québec à se doter d’un tel système.

 

Partager cet article