Les étoiles s'alignent pour une hausse de taxes

Les étoiles s'alignent pour une hausse de taxes

Le maire Marc Asselin va tout faire pour éviter une hausse de la taxe

AUGMENTATION. Le maire de Ville d’Alma, Marc Asselin, n’a pas le contrôle sur les étoiles. Celles-ci semblent s’aligner pour provoquer une hausse de la taxe pour 2015. Face à un manque à gagner de 450 000 $ découlant du pacte fiscal, une hausse de 2,5 % prévue aux conventions collectives et l’inflation, le conseil pourrait ne pas avoir le choix.

« Jusqu’à tout dernièrement, on était bon dans l’alignement que l’on faisait vis-à-vis la taxation. Mais ce qui est arrivé, le recul de 450 000 $, c’est beaucoup à trouver. Les gestionnaires ont fait un travail de rationalisation dans tous les départements, on a réussi à éviter le pire saut qu’avec un manque de 450 000 $, même si le premier ministre dit que l’on doit aller dans les surplus, il ne faut pas perdre de vue que l’on a pas droit au déficit », lance d’un trait Marc Asselin.

Ce lundi, le premier magistrat déposait le Rapport annuel du maire sur la situation financière de la Ville d’Alma.

La première bonne nouvelle c’est que la Ville prévoit terminer l’exercice financier 2014 avec un surplus provenant principalement de revenus supplémentaires dans différents postes budgétaires.

« En 2014, le budget non consolidé se chiffrait à 62 130 160 $. Une augmentation du budget 2015 est à prévoir principalement pour la consolidation de la structure, tant au niveau du développement économique qu’au niveau du développement durable, l’injection de sommes supplémentaires au budget régulier de la Ville pour accompagner certaines entreprises dans leur phase de déploiement, la diminution des transferts gouvernementaux pour un montant de plus de 400 000 $ et la croissance générale du coût de la vie et de la masse salariale », explique Marc Asselin.

Au cours de la prochaine fin de semaine, le conseil tiendra un Lac-à-l’Épaule où les orientations finales concernant le budget seront prises et ce budget municipal 2015 sera présenté à la séance du lundi 15 décembre.

« Cette année encore, nous n’avons pas négligé nos efforts afin de présenter un budget réaliste et à la hauteur des attentes des contribuables. Nous avons donné un mandat très clair aux gestionnaires municipaux, soit de restreindre les dépenses et d’optimiser les ressources actuelles tout en maintenant les services à la population », de conclure le maire.—F.P.

Partager cet article