Les Fêtes du 150e de Saint-Félicien sont lancées sur une note endiablée

Les Fêtes du 150e de Saint-Félicien sont lancées sur une note endiablée

RÉJOUISSANCES. Les Fêtes du 150e de Saint-Félicien débutent sur une note endiablée.

En effet, le lancement officiel en ce 31 décembre aura été un succès qui réjouira tout le comité des bénévoles de l’endroit. Après avoir transformé le Centre Récréatif en salle de spectacle en quelques jours, tout invitait aux réjouissances.

Après que Ghislain Gaumond eut présenté son répertoire pendant que le nombre de spectateurs ne cessait de grandir, c’est le groupe Les Gars du Lac qui a réchauffé la foule avant l’arrivée du plat principal de la soirée: La Bottine Souriante.

Les rythmes folkloriques des groupes auront su créer l’atmosphère de fête et de réjouissances attendu des organisateurs rencontrés qui ne cachaient pas leur satisfaction des artistes choisis.

Le maire de Saint-Prime, Lucien Boivin, après avoir procédé à la clôture des fêtes de sa municipalité a tenu à accompagner son homologue de Saint-Félicien, Gilles Potvin, afin de remettre à toute la population de l’endroit le flambeau du 150e et le drapeau des fêtes.

Monsieur Potvin, quelques minutes avant que l’année 2015 fasse son apparition, a lancé un message rempli de satisfaction et de souvenirs du passé aux personnes présentes en ces termes:

«L’année 2015 s’inscrit comme une étape décisive de notre histoire collective en favorisant la mémoire et le souvenir de ceux qui nous ont précédés et bâtis cette ville. C’est nous aujourd’hui qui récoltons cet héritage et en sommes bénéficiaires. Soyons fiers de ce patrimoine unique qui nous distingue et qui donne un sens à notre enracinement.»

Pour sa part, le ministre Denis Lebel, présent en début de soirée, nous a livré son message:« Le milieu félicinois est fier et respectueux des traditions. Tout le monde sera derrière le comité organisateur. On célèbre 150 ans aujourd’hui, mais demain, on aura la force de la jeunesse et nul doute que l’avenir sera des plus intéressants.»

Partager cet article