Les résidents de la Maison JEB reçoivent un cadeau de 800 $

Les résidents de la Maison JEB reçoivent un cadeau de 800 $

ENCOURAGEMENT. Le dossier de la Maison Jean-Eudes Bergeron, à Alma, progresse bien. Même si les 20 résidents vivent des moments stressants, la vie a encore ses beaux côtés. En effet, ce mardi, le Comité des résidents a reçu un beau cadeau de 800 $, soit les profits générés par les récentes retrouvailles vécues par une cinquantaine d’anciens étudiants de la Classe de Belles-Lettres 1967 de l’Externat classique d’Alma, du Collège Champagnat.

Le comité organisateur de cet événement avait déjà décidé, il y a deux mois, que si l’événement générait des surplus, cet argent serait tout simplement remis aux résidents de la Maison JE Bergeron, pour leur activités sociales.

C’était avant les événements et les annonces concernant les difficultés financières de la maison.

Cela n’a rien changé à leur décision et ce mardi, lors d’une petite rencontre, Léonce Gilbert et Michel Lévesques, du comité organisateur des retrouvailles, ont rempli leur promesse en remettant 800 $ au Comité des résidents.

Gino Lebel, leur porte-parole a promis que cet argent est mis d côté et si leur dossier connaît un dénouement positif au cours des prochaines semaines, cet argent va servir avant tout pour célébrer leur victoire,

Avancement

« Le comité travaille fort pour le maintien de la ressource. Actuellement, on ne peut pas crier victoire, mais on chemine vers une victoire. On a gagné des manches. On a obtenu deux mois de sursis. Le dossier, on est en train de le monter et pour être sûr qu’on va le rendre à terme, on a engagé un groupe de professionnels qui sont spécialistes dans ce domaine pour en arriver à présenter un dossier qui soit sans faille. Il y a beaucoup de dédales administratifs et d’étapes à passer. Si on n’a pas l’expérience de cela, on risque de piétiner et on n’a pas les moyens de piétiner. On a deux mois », lance Gilles Bergeron, président de la Coopérative de services à domicile de Lac-St-Jean-Est, porteur du dossier.

Ce dernier remercie le député Alexandre Cloutier qui supporte politiquement la démarche.

« On n’aura peut-être pas toutes les réponses pour le 30 août, saut que l’on est engagé politiquement pour dire qu’il y aura une suite avec le gouvernement si jamais on besoin de deux mois supplémentaires. On veut éviter de faire une menace au 15 août comme quoi on n’a plus d’argent le 1er septembre et on doit fermer. On veut éviter ça », d’ajouter le président.

Normalement, le dossier sera présenté à Ville d’Alma au début du mois d’août en version finale pour acceptation.

Ville d’Alma, l’Office municipal d’Alma et la Société d’habitation du Québec travaillent ensemble à trouver la solution.

Le professionnel au dossier est payé (à 85 % ) par Emploi-Québec qui y voit un intérêt majeur car au-delà des 20 résidents, il y a 23 employés qui oeuvrent à la Maison JEB.

Partager cet article