Les succès de l’an dernier pavent la voie pour cet été

Denis Hudon
Les succès de l’an dernier pavent la voie pour cet été
Si le passé est garant de l’avenir avec le succès de la pêche sportive l’an dernier, il y a lieu d’être optimiste pour cet été. (Photo : courtoisie)

La saison de pêche sportive s’annonce une fois de plus prometteuse. On pourrait assister à une affluence semblable à celle vécue l’an dernier dans l’aire faunique communautaire du lac Saint-Jean.

Directeur général de la Corporation LACtivité Pêche Lac-Saint-Jean (CLAP), Marc Archer pense même possible une saison de pêche supérieure à 2020. Tous les éléments sont en place pour que les pêcheurs y trouvent leur compte à moins que notre région revienne en zone rouge. Là, ça pourrait être une autre paire de manches.

« L’an passé avec le début de la pandémie, c’était un peu déstabilisant, on vivait ça pour la première fois et on ne connaissait pas les mesures qu’allaient prendre la santé publique et les décisions à venir du gouvernement. Pour ce qui est de la ressource, cependant, je n’étais pas du tout inquiet. On savait le poisson abondant », dit Marc Archer.

Plusieurs records de récolte ont été fracassés l’an passé. On a enregistré la meilleure saison en 25 ans pour la ouananiche et des neuf dernières années pour le doré. Ce qui laisse présager une saison 2021 à la hauteur des attentes.

Plusieurs facteurs

Outre la ressource abondante, la pandémie a eu pour effet aussi de rendre encore plus populaire la pêche, les occasions de sorties étant rarissimes.

L’achat en ligne pour la vente de droits d’accès est un autre élément qui, selon la CLAP, a contribué à cet essor.

D’ailleurs, la vente des droits d’accès, avec la pandémie, ne se fait plus qu’en ligne. Depuis, la CLAP a vraiment pris le virage virtuel.

« Les gens n’avaient pas accès à beaucoup de loisirs avec les restrictions en temps de pandémie. La pêche sportive a été pour plusieurs l’occasion de sortir à l’extérieur et de vivre des expériences de plein air », poursuit Marc Archer.

Il croit que ce sera un peu la même chose cette année et s’attend à nouveau à une très bonne saison de pêche.

« Les gens restent au Québec et veulent profiter de leur été en se tournant vers le récréatif. On observe le phénomène alors que les activités de plein air ont explosé et la pêche sportive en fait partie », conclut Marc Archer.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires