LET d’Hébertville-Station: le mandat pour la 2e phase des travaux octroyé à 13 M $

LET d’Hébertville-Station: le mandat pour la 2e phase des travaux octroyé à 13 M $
Au coût de quelque 3

BÂTIMENT, CELLULES ET BASSINS. La Régie des matières résiduelles du Lac-Saint-Jean franchit une autre étape majeure pour l’aménagement du lieu d’enfouissement technique à Hébertville-Station. La phase II des travaux devrait coûter près de 13 M $ et Les Entreprises Alfred Boivin inc. a remporté l’appel d’offres.

Cette deuxième phase des travaux est fondamentale dans le processus et consiste notamment à la construction du bâtiment d’accueil principal, de la mise en place des premières cellules d’enfouissement et des bassins qui seront utilisés pour le traitement des eaux.

Ces travaux majeurs devraient débuter dans les prochains jours pour permettre, tel que prévu dans l’échéancier très serré de la RMR, l’enfouissement du premier déchet, le 1er septembre prochain.

Le conseil d’administration de la RMR a profité d’une assemblée extraordinaire de ses membres et après analyse des soumissions, a octroyé le mandat au plus bas soumissionnaire.

« Nous sommes une fois de plus très heureux de cette nouvelle, Nous avions un budget de 15 millions $ pour la deuxième phase. C’est donc dire qu’une fois de plus, nous avons réussi à faire des économies profitables à l’ensemble des citoyens », a commenté Lucien Boily, président de la RMR.

En février dernier, Les Entreprises Alfred Boivin inc avait également obtenu le contrat des travaux de construction du chemin d’accès avec un budget de 3,4 millions $.

« Tel que nous l’avions demandé, le 5 mai dernier, le chemin d’accès était carrossable pour la machinerie et les camions lourds, juste à temps pour le début de la construction des infrastructures du LET. Jusqu’à maintenant, nous sommes très satisfaits du travail de l’entrepreneur et sommes confiants pour la suite des choses », de conclure Lucien Boily.

Partager cet article