L’été à Saint-Gédéon : « Les gens sont de bonne humeur! »

William Fradette
L’été à Saint-Gédéon : « Les gens sont de bonne humeur! »
Une productrice maraîchère lors de la Grande Fête des Récoltes. (Photo : Trium Médias – Marlène Claveau)

Le maire de Saint-Gédéon, Émile Hudon, est très satisfait de l’été 2019. Des records d’achalandages ont été battus dans les campings et les festivals.

D’emblée, le magistrat s’est réjoui de la saison touristique qui s’achève. « Les campings ont été pleins à plus de 90 % tout l’été ; 2019 sera meilleure encore que l’an dernier et les gens sont de bonne humeur », a-t-il déclaré.

La météo favorable au tourisme a fait quadrupler la population de juin à août, passant de 2 200 habitants à plus de 8 000.

L’argent des pistes cyclables se fait attendre

Circuler à vélo au centre de Saint-Gédéon peut s’avérer périlleux en haute saison. Même si aucun accident n’a été enregistré depuis quelques années, le maire souhaiterait ardemment que les 16 M$ nécessaires pour améliorer la Véloroute des Bleuets se matérialisent. La construction d’une voie cyclable du côté du secteur des marais permettrait de sécuriser le tronçon qui passe par la municipalité.

Parc National

L’arrivée des infrastructures au parc national de la Pointe-Taillon est de plus en plus imminente. Le réaménagement du chemin du Golf est presque complété et le raccordement au réseau cyclable se fera lorsque la Sépaq réalisera sa partie des travaux. Le maire dit avoir repoussé le pavage de la route menant au site « afin de ne pas l’endommager prématurément avec la machinerie de qui y circulera l’an prochain ».

Les 75 terrains de camping annoncés la Sépaq et les infrastructures qui s’y attachent n’ont pas encore vu leur première pelletée de terre. La faute revient à la réglementation sur les milieux humides selon Émile Hudon : « ils ont pour mission de les protéger, ce serait drôle qu’ils ne respectent pas les règles », convient-il à la blague. Il s’attend à ce que le projet se réalise en 2020.

Marché public

« La Grande Fête des Récoltes sera de retour », a confirmé le maire. C’est plus de 10 500 personnes qui auraient participé à la deuxième édition, un nombre qui a même étonné le magistrat.

Quant au marché public, une étude faite de concert avec Tourisme Alma-Lac-Saint-Jean-Est en apprendra davantage à la municipalité d’ici le mois de décembre. Cependant, l’élu a confié au Lac-St-Jean qu’un nombre élevé de touristes, particulièrement européens, se seraient déplacés sous le chapiteau au courant de l’été.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des