L’influenza à l'origine d'un nombre indéterminé de décès

L’influenza à l'origine d'un nombre indéterminé de décès
L'Hôtel-Dieu d'Alma a connu une hausse de l'achalandage ces dernières semaines

GRIPPE. Marie-Karlynn Laflamme, directrice santé physique et communication au Centre de Santé et de Service Sociaux de Lac-Saint-Jean-Est reconnaît que la grippe influenza a contribué à des décès au sein de son établissement, mais elle n’est pas en mesure de les quantifier.

« L’influenza n’est pas une maladie à déclaration obligatoire. Elle a sans doute contribué à plusieurs décès dans notre établissement mais je ne suis pas capable de mettre un nombre. Cependant, cette grippe n’est également pas la cause unique de ces décès », soutient Marie-Karlynn Laflamme quand elle a été questionnée à ce sujet.

Une information transmise au Journal Le Lac-St-Jean laissait entendre qu’une dizaine de personnes seraient décédées des conséquences directes de l’influenza.

Marie-Karlynn Laflamme tient à mettre les choses en perspectives, à savoir que le nombre d’hospitalisation est plus élevé ces temps-ci en raison de la grippe notamment.

L’influenza n’est pas une maladie déclaratoire, donc il n’y a pas un suivi très serré au moment où survient un décès relié à une complication découlant de la grippe comme c’est le cas, par exemple, pour la méningite.

Les causes de décès peuvent également être dues au fait que les personnes infectées étaient déjà classées comme « très vulnérables »(maladies pulmonaires ou autres).

Partager cet article