Luc Cyrenne dirigera le Programme de stabilisation des berges

Luc Cyrenne dirigera le Programme de stabilisation des berges

LAC ST-JEAN. Fortement critiqué par les riverains sur les difficultés de communications et la prise de décisions à l’extérieur pour la gestion du lac Saint-Jean, Rio Tinto Alcan nomme un directeur du Programme de stabilisation des berges du lac Saint-Jean, Luc Cyrenne qui était jusqu’à maintenant directeur régional des approvisionnements de RTA.

Il aura notamment le mandat de se rapprocher de la communauté (élus, maires et riverains) et de préparer le terrain en prévision de la consultation citoyenne qui devrait nous mener vers des audiences publiques du BAPE pour le renouvellement du décret de gestion du lac Saint-Jean.

« La nomination d’un directeur du Programme de stabilisation des berges du lac Saint-Jean est pour nous un geste concret visant à démontrer notre volonté de dialoguer avec le milieu », a souligné Étienne Jacques, chef des opérations, Métal primaire, Amérique du Nord, en confirmant cette approche de l’entreprise vers la communauté.

L’annonce a été faite dans le cadre d’un exercice de relations publique orchestré à l’Odyssée des Bâtisseurs, au cœur de l’exposition « Eau » qui met notamment en évidence tout le réseau hydroélectrique de la compagnie dans la région.

D’entrée de jeu, Étienne Jacques a reconnu que les événements météorologiques des dernières années et particulièrement ceux de l’automne dernier, ont fait prendre conscience à la compagnie encore davantage de la sensibilité du milieu lorsqu’il est question de gestion hydrique et des berges du lac Saint-Jean.

« Faire plus, faire mieux et faire équipe avec la région pour les prochaines années… Dans son rôle, Luc sera chargé de travailler avec les parties prenantes du lac Saint-Jean et dirigera l’équipe de renouvellement du décret du programme de stabilisation des berges du lac Saint-Jean. Il s’agit pour nous d’un geste concret pour démontrer notre volonté d’écouter les préoccupations du milieu et de s’assurer d’avoir une présence dans le milieu », de renchérir Étienne Jacques.

Jean-François Gauthier, directeur Énergie électrique, estime pour sa part qu’au cours des 30 dernières années, le portrait autour du lac Saint-Jean a grandement évolu.

« L’heure des bilans est arrivé. Nous sommes tous d’accord: nous avons besoin d’accroître le dialogue avec la population du lac Saint-Jean », de lancer le directeur.

Quant au principal intéressé. Luc Cyrenne, il a l’intention de plonger rapidement dans son mandat afin de recréer les liens avec la communauté. Déjà, quelques heures avant sa nomination officielle, il a rencontré quelques maires et dirigeants d’associations de riverains pour prendre un premier contact.

La consultation citoyenne à venir sera au cœur de son mandat et les modalités en seront dévoilées dans quelques semaines.

Partager cet article