Mairie d’Alma : Lucille Gagnon se lance dans la course

Photo de Julien B. Gauthier - Journaliste de l’Initiative de journalisme local
Par Julien B. Gauthier - Journaliste de l’Initiative de journalisme local
Mairie d’Alma : Lucille Gagnon se lance dans la course
Lucille Gagnon veut affronter Sylvie Beaumont lors des élections municipales. (Photo : Courtoisie)

Lucille Gagnon se lance dans la course afin de devenir la prochaine mairesse d’Alma. L’ex-conseillère municipale, misera sur l’environnement, de meilleures infrastructures pour personnes à mobilité réduite et promet que les taxes n’augmenteront pas.

Lucille Gagnon en est à sa quatrième campagne à la mairie. Elle a affronté Gérald Scullion à deux reprises, en 2003 et 2005, puis Marc Asselin en 2009. Cette fois-ci, elle promet une campagne qu’elle qualifie d’écoresponsable.

« Il n’y aura pas de pancartes électorales nulle part. Actuellement, on vit beaucoup les changements climatiques et ça m’interpelle grandement. Je vais miser sur les médias sociaux, mon programme électoral ainsi que le porte-à-porte. Personne dans mon équipe ne va dépenser d’essence pour rien », explique-t-elle.

Intérêt

Même si sa dernière incursion politique date de 2009, elle dit n’avoir jamais perdu l’intérêt. Sa réflexion a débuté lors de la pandémie.

« À la demande de citoyens et citoyennes ainsi que quelques gens d’affaires et avec toute la passion qui est toujours existante, je veux faire un retour en politique municipale, bien convaincue que je peux apporter des changements positifs au conseil municipal et à la Ville d’Alma ».

Engagements

La candidate n’est pas encore prête à dévoiler son programme électoral. Deux aspects seront toutefois très importants, selon elle.

« Je m’engage à ne pas augmenter les taxes pour les quatre années où je serai mairesse. Je veux aussi améliorer les descentes de trottoir pour les personnes à mobilité réduite », explique celle qui a déjà débuté le porte-à-porte.

Enseignante pendant 35 ans, elle a été conseillère municipale à Alma à la fin des années 1990. Elle a notamment œuvré comme directrice de la promotion financière des Jeux du Québec à Saguenay, en 2013. Elle a également participé à la mise en place des Jeux du Québec à Alma en 1999.

Elle est détentrice de deux baccalauréats de l’Université du Québec à Chicoutimi : l’un en administration et l’autre en enseignement professionnel.

Jusqu’à présent, la conseillère municipale Sylvie Beaumont est la seule candidate officiellement en lice. Outre Lucille Gagnon, le conseiller Jocelyn Fradette se dit actuellement en réflexion.

Les élections auront lieu le 7 novembre 2021.

Partager cet article