Marc Dupré, le « coach » comblé

Marc Dupré, le « coach » comblé

CHANSON. Un mois après la grande finale de La Voix, Marc Dupré se dit un « coach » comblé, dans une rare entrevue.

Son candidat, Kevin Bazinet, a été couronné grand gagnant de l’édition 2015. Il s’agit d’une première grande victoire pour celui qui occupe la chaise rouge depuis trois ans.

Marc Dupré le concède, gagner la finale est particulier et fort excitant. Toutefois, il se dit aussi satisfait de ses deux premières expériences.

«Mon but premier est de voir les artistes continuer par la suite. Je travaille avec eux, j’essaie de leur donner un bon départ. Je veux qu’ils puissent avoir une base solide et qu’ils se disent que c’est possible de faire ce métier-là.»

Pour ce qui est de Kevin Bazinet, Marc croit qu’ensemble, son candidat et lui ont réussi à toucher le cœur des Québécois. «La seule façon de gagner au Québec c’est d’être une bonne personne; il faut que les gens t’aiment. Tu n’as pas le choix d’être transparent à La Voix puisqu’il y a des caméras partout et tu les oublies rapidement. Je pense sincèrement que Kevin méritait de gagner cette année.»

Le Terrebonnien retrouvera-t-il sa chaise l’an prochain?

«Je ne sais pas encore si je reviens, de dire Marc Dupré. Chaque année, il y a un mois ou deux de flou dans ma tête. Je veux prendre du recul; regarder ce que j’ai fait et si je peux encore apporter quelque chose aux candidats. La Voix prend une grande partie de notre vie et pas juste lorsque l’on tourne. Nous, les "coachs", on pense sans arrêt à des chansons… on se demande si on a choisi la bonne affaire.»

Partager cet article