Marie-Hélène Forest prend la direction générale du CSI

Marie-Hélène Forest prend la direction générale du CSI

SOLIDARITÉ. Le Centre de solidarité internationale du Saguenay—Lac-Saint-Jean est maintenant sous la direction générale de Marie-Hélène Forest. Cette nomination fait suite au départ de Martine Bourgeois qui a oeuvré au sein du CSI pendant une vingtaine d’années, dont quatorze comme directrice générale.

Ce mardi, Véronique Frigon, présidente du Centre solidarité internationale (CSI), a officiellement annoncé l’arrivée en poste de Marie-Hélène Forest à la tête de l’organisme. Avant son arrivée au CSI, Marie-Hélène Forest occupait le poste de coordonnatrice régionale pour Engagement jeunesse Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Elle possède une large expérience dans le réseau québécois de la coopération internationale, entre autres par la réalisation d’un contrat de deux ans à Sucre, en Bolivie, où elle a été conseillère en gestion de projets jeunesse et en renforcement organisationnel pour Oxfam Québec. Elle a aussi travaillé pour Jeunesse Canada Monde durant plusieurs années. Elle a d’ailleurs déjà réalisé un stage au Burkina Faso avec le CSI en 2003.

Elle détient un baccalauréat en communication profil international et des études à la maîtrise en gestion de projet.

« En plus d’être très au fait du monde de la solidarité internationale, Mme Forest est une femme de tête et de coeur avec une belle énergie. Elle a une excellente vision globale qui apportera un regard nouveau sur l’environnement du CSI qui a fort changé depuis les dernières années », souligne Véronique Frigon.

Avenir du CSI

Au cours des dernières années, des changements dans le financement des organismes de coopération internationale ont bousculé la structure et l’approche du CSI.

Malgré tout, ce dernier est toujours vigoureux et confiant, car il a su établir sa crédibilité aux niveaux régional, provincial et international. « En plus, de la fougue et de la détermination de Mme Forest émergera un CSI encore plus novateur, créatif et audacieux. J’ai confiance que cette énergie renouvelée mènera le CSI à un autre niveau », de conclure la présidente.

Rappelons que le CSI réalise un travail de sensibilisation et d’ouverture sur le monde, notamment auprès des jeunes de la région, et ce, depuis sa création en 1979.

Partager cet article