Maxi Alma changera de bannière

Maxi Alma changera de bannière
Une douzaine de magasins Maxi représentés par la Confédération des syndicats nationaux (CSN) pourraient être cédés à des franchisés. Ces succursales portaient alors la bannière «Héritage»

Le président de la Fédération du commerce-CSN, Serge Fournier, estime que l’entreprise Loblaws a agi de manière irrespectueuse envers ses employés en leur apprenant à l’aube de l’échéance de la présente convention collective que certains de ses magasins seront cédés à des franchisés.

Les succursales d’Alma et de Roberval passeront sous la bannière Héritage. Les supermarchés de Saguenay sont aussi touchés.

«Ils ont fait le choix, par le biais des gérants, de transmettre certaines informations aux travailleurs ce qui a semé l’inquiétude chez plusieurs d’entre eux», signale M. Fournier.

«Normalement, l’entreprise rencontre le syndicat et les employés pour leur dévoiler le plan de match pour la suite des choses. C’est bien ordinaire», déplore-t-il.

Ce dernier ajoute qu’en aucun temps la Confédération des syndicats nationaux (CSN) ni la Fédération du commerce n’ont été contactées pour discuter des intentions de la multinationale.

Du déjà vu

Bien que cette récente nouvelle ait semé l’inquiétude chez plusieurs membres de la CSN, Serge Fournier ne se dit pas surpris de la tournure des événements.

«Chaque fois, ils nous sortent une nouvelle méthode pour mettre de la pression sur les négociations. C’est évident que les succursales se vendront davantage si tout est en bonne et due forme», explique-t-il.

Partager cet article