Métabetchouan-Lac-à-la-Croix : Éclairage au DEL dès l’automne

Photo de Julien B. Gauthier
Par Julien B. Gauthier
Métabetchouan-Lac-à-la-Croix : Éclairage au DEL dès l’automne
(Photo : Trium Médias - Julien B. Gauthier)

Le maire de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix, André Fortin espère adopter le règlement d’emprunt le plus tôt possible pour le remplacement intégral des lampadaires au sodium par de l’éclairage aux diodes électroluminescentes (DEL).

Le maire évalue les coûts entre 200 000 $ et 250 000 $ et croit que l’investissement va se rembourser en cinq à six ans grâce aux économies. Ce dernier invoque plusieurs avantages, notamment la consommation d’énergie réduite et l’impact environnemental diminué.

« On devrait rentrer dans notre argent d’ici 5-6 ans. Ces lumières représentent moins d’entretien et fonctionnent plus longtemps. C’est un éclairage différent, plus droit et plus précis, tandis que les autres éclairaient le ciel. Ça allume rapidement », explique le maire.

Les lampadaires au sodium ont une durée de vie de 10 000 à 16 000 heures tandis que ceux au sodium peuvent durer jusqu’à 100 000 heures.

Organismes en difficulté

La municipalité de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix s’inquiète particulièrement de l’état de ses organismes de bienséance, ces derniers ayant été affectés pendant la pandémie puisqu’ils n’ont pu tenir d’activités.

André Fortin s’inquiète particulièrement de la santé des organismes de bienséance. Ils ont été grandement affectés pendant la pandémie. (Photo : Archives)

C’est notamment le cas des Chevaliers de Colomb, qui doivent céder leur bâtiment à la municipalité, faute de financement et de relève. André Fortin en a fait part au député de Lac-Saint-Jean, Éric Girard, qui s’est montré compréhensif.

« Il n’y a pas eu d’activités au niveau du Club Optimiste, des Chevaliers de Colomb, du Club des ainés. Donc s’il n’y a pas d’activités, il n’y a pas de financement. On est donc très préoccupés. On cherche comment on peut supporter tous ces organismes pour être capable de les conserver », s’inquiète André Fortin.

Saison touristique exceptionnelle

André Fortin soutient que la saison touristique a été la meilleure jamais connue. Il se dit impressionné du respect des règles de distanciation par les visiteurs et par les citoyens de la municipalité.

Il souligne également la grande collaboration entre les municipalités du secteur sud, qui se sont partagé une juste part du gâteau en attirant les touristes.

« Nous avons mis en place un petit comité touristique à la suite des dernières élections. On se rencontre deux à trois fois par année. On collabore pour éviter de se compétitionner, ne pas offrir les mêmes choses afin de se distinguer d’une municipalité à l’autre », conclut le maire, estimant que l’entente a été respectée à tout point.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des