Jean-Léon Pinette-Hervieux accusé du meurtre sur l’avenue Champagnat

Photo de William Fradette
Par William Fradette
Jean-Léon Pinette-Hervieux accusé du meurtre sur l’avenue Champagnat
(Photo : Facebook)

La victime aurait été poignardée par Jean-Léon Pinette-Hervieux, un homme de 22 ans qui sortait de prison.

Alma est secouée par la tragédie depuis hier. Vers 15 h 15 sur l’avenue Champagnat, la victime a été poignardé alors qu’elle aidait un ami à refaire le revêtement de sa maison. L’homme d’une quarantaine d’année était originaire de Jonquière.

L’accusé, qui a comparu cet après-midi, est Jean-Léon Pinette-Hervieux, un jeune montagnais de 22 ans. Par le passé, il a été reconnu coupable de plusieurs délits. Il est également accusé de voies de fait armé d’un couteau, commis sur deux autres personnes quelques minutes seulement avant le drame.

Recherché quelques minutes plus tôt

Le porte-parole de la Sûreté du Québec, Hugues Beaulieu, a révélé ce matin que quelques minutes avant le meurtre, l’individu était recherché par les policiers. Un premier appel aux forces de l’ordre avait été logé concernant le suspect. Malheureusement, les minutes qui se sont écoulées auraient suffi à l’accusé.

« Il y a eu une première agression, quelques minutes avant, plus bas sur la rue Champagnat, les policiers étaient à la recherche du suspect. Au deuxième appel, les policiers sont arrivés en même temps [que la commission du crime] », a expliqué le sergent. Pinette-Hervieux n’aurait pas résisté à son arrestation.

Il sortait tout juste de prison

L’accusé avait été condamné à une peine de trois ans de pénitencier l’an dernier pour des actes violents à l’endroit d’un autre détenu et d’un agent de la paix. Les informations préliminaires indiquent qu’il sortait tout juste de prison.

De nombreuses personnes étaient présentes lors de la comparution.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des