Michel Côté présente son film à «son monde»

Par Laurie Fortin
Michel Côté présente son film à «son monde»

Le comédien Michel Côté n’a pas oublié d’où il vient et Alma non plus. La preuve, hier, dans le cadre de la première de son film tant attendu Cruising Bar 2, Ville d’Alma lui a rendu hommage et lui a fait signer le livre d’or.

C’est un Michel Côté très ému qui est arrivé hier soir à la salle du conseil de Ville d’Alma, métamorphosée pour l’occasion en salle de conférence de presse. Plusieurs membres de sa famille, ses parents et de nombreux gens d’affaires connus se sont déplacés pour venir fêter avec lui, l’hommage qu’on lui rendait.

Michel Côté n’a pas manqué de rappeler à quel point il a été chanceux de conter sur l’appui de ses parents, quand ce dernier leur a appris qu’il voulait devenir comédien. Il a mentionné plus d’une fois son amour de la région et des gens qui y vivent. Que ce soit le réalisateur Robert Ménard qui le complimente et lui dit à quel point c’est agréable de travailler avec lui ou n’importe qui d’autre, le bleuet explique que les gens du Saguenay-Lac-Saint-Jean possèdent inévitablement un sens de l’hospitalité, un côté jovial et sympathique qui ne laisse personne indifférent.

Cruising Bar 2… enfin!

Pour le grand plaisir de plusieurs, Gérard, Patrice, Jean-Jacques et Serge sont de retour. Même si Michel Côté n’avait pas rejoué les personnages depuis fort longtemps, il a expliqué que rapidement l’essence de ces derniers lui est revenue. Même si aujourd’hui Cruising Bar fait partie des classiques du cinéma québécois, il a été cocasse d’entendre Robert Ménard raconté que tout n’a pas été si simple dès le départ. Convaincre les organismes, comme la SODEC, à l’époque, n’a pas été chose facile, mais à minute que l’acteur s’est mis à gesticuler en imitant les personnages, c’était dans la poche, comme le sera probablement la réception du public en regard de Cruising Bar 2.

Partager cet article