Mobilisation contre l’austérité à Saint-Félicien

Mobilisation contre l’austérité à Saint-Félicien

Une trentaine de membres d’organismes communautaires, de syndicats et associations étudiantes de la région ont répondu à l’appel de la Coalition régionale opposée à la tarification et à la privatisation des services en se rendant le mardi 24 février devant les bureaux du premier ministre Couillard à Saint-Félicien.

Armés de leurs pelles, les participants ont voulu démontrer que le mouvement contre l’austérité se dresse devant l’intransigeance du gouvernement en érigeant un mur de neige devant l’hôtel de ville de Saint-Félicien abritant les bureaux du premier ministre Couillard.

Pour Édith Cottenoir, porte-parole de l’action : « Nous nous unissons afin de déclarer haut et FORT que les politiques d’austérité mises de l’avant par le gouvernement Couillard sont inacceptables. La destruction du filet social si durement acquis cause d’importants préjudices. »

Engelbert Cottenoir, président régional de la CSN, a remercié les gens des divers syndicats de s’être déplacés. « Depuis deux ans, le gouvernement ne cesse de couper. Les conditions de travail se détériorent. Il faut que les gens de la classe moyenne soient alertés et s’en occupent. Nos conventions collectives viennent à échéance le 31 mars. On prévoit un printemps 2015 qui sera à la hauteur de celui de 2012. Nous sommes dans un point tournant. On envoie un message clair au ministre Couillard aujourd’hui », avant d’entonner un chant à son endroit.

L’accès à l’hôtel de ville au moment de notre visite était interdit et bien gardé par les gens de la Sûreté du Québec, dont l’omniprésence était visible tout autour et sur le boulevard Sacré-Cœur.—J.P.A.

Partager cet article