Municipalité de Lamarche : Les Lamarchois auront leur dépanneur

Julien B. Gauthier
Municipalité de Lamarche : Les Lamarchois auront leur dépanneur
(Photo : Trium Médias - Julien B. Gauthier)

Les Lamarchois n’auront plus à faire 20 kilomètres pour faire le plein et pour s’approvisionner en biens essentiels. Le Groupe Baribeau inc. vient d’acheter le petit commerce et espère le relancer à la mi-janvier.

Composé des sœurs France et Nicole Baribeau ainsi que du fils de cette dernière, Alexis Larouche, le regroupement d’actionnaires a été fondé en novembre 2019 dans le seul but de permettre aux Lamarchois d’enfin ravoir leur dépanneur.

L’actionnaire Nicole Baribeau, qui réside dans le secteur du Lac Rémi à Lamarche, avait fortement réagi à la fermeture de l’ancien dépanneur qui portait la bannière Maestro.

«Quand j’ai vu la fermeture, je me suis dit que ça n’avait pas de bon sens. Les gens ont souffert de ne pas avoir eu de dépanneur. Le fait qu’ils doivent faire 20 kilomètres pour aller mettre de l’essence et faire des commissions, on s’entend que ça nuit à la villégiature », citant en exemple la passion que portent plusieurs habitants de Lamarche pour le VTT.

Lucie Lessard, une citoyenne de la municipalité, estime que le retour du dépanneur sera vivifiant pour Lamarche. « Ça va mettre de la vie dans le village. Notre premier dépanneur a duré 40 ans. Nous étions habitués d’y aller à pied pour acheter une pinte de lait où pour faire nos petits achats. Nous n’avons pas tous des autos. »

Un effort collectif

Si le Groupe Baribeau a pu compter sur le soutien financier de la SADC Lac-Saint-Jean-Est et de la Corporation d’innovation et développement Alma – Lac-Saint-Jean-Est (CIDAL), c’est surtout grâce à l’espoir de la population que le dépanneur a pu renaître, estime Nicole Baribeau. « Les gens sont mobilisés. »

L’actionnaire ne souhaite pas s’avancer sur une date précise quant à l’ouverture du commerce, ni sur le montant qui fut investi pour l’acheter. Elle souhaite également garder la surprise quant à la bannière que portera la station-service.

Cependant, elle assure que la population en pourra en savoir plus le jeudi 16 janvier à l’occasion d’un cocktail dinatoire qui aura lieu dans le nouveau dépanneur, qui a été complètement rénové. « Tout est changé et méconnaissable. Ça fait depuis les Fêtes qu’on travaille là-dessus. »

Le commerce a d’ailleurs reçu bon nombre de CV, selon Alexis Larouche. Celui qui ne craint pas la pénurie de main d’œuvre invite d’ailleurs la population à continuer d’envoyer leurs candidatures.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des