Nos neuf jeunes performent en Équateur !

Nos neuf jeunes performent en Équateur !

IMPLICATION. Le groupe de neuf jeunes du Carrefour jeunesse-emploi Lac-St-Jean-Est, parti en mission le 5 février dernier, ne cessent de performer sur le terrain. dans la communauté de San Gerardo, en Équateur, leur projet de construire un parc d’amusement pour les jeunes, adjacent au centre communautaire et à l’école, prend un peu plus forme à tous les jours.

Pour leur 3e mission à l’internationale, les neuf jeunes et deux accompagnateurs du projet Les trotteurs engagés séjourneront en Équateur jusqu’au 28 février prochain. En tout et partout, les jeunes passeront 17 jours dans la communauté pour réaliser leurs projets.

Le Journal Le Lac-St-Jean s’était entendu avec Roxanne Michaud, intervenante et accompagnatrice, et grâce à la magie d’Internet, elle nous a livré ce jeudi matin des nouvelles de l’équipe et quelques photos de leurs réalisations.

« Les plans de nos travaux ont un peu changé. Finalement, le projet du chantier est de faire la construction d’un parc de jeux pour enfants dans la communauté de San Gerardo en Équateur. On travaille avec l’homologue de notre partenaire, Coosemave, et certains habitants de la communauté », nous précise Roxanne Michaud.

Toute l’équipe doit cependant s’adapter aux conditions climatiques. « Le matin, il fait froid, on s’habille de la tête aux pieds et quand le soleil sort, nous travaillons sous les 35 degrés. On s’adapte à la pluie, au soleil et à la poussière. Nous devons apprendre à communiquer non seulement en espagnol mais aussi avec une nouvelle culture et des nouvelles façons de faire. Les neuf jeunes s’intègrent bien dans la communauté mais aussi dans leur famille d’accueil. Les jeunes dépassent leur limite et grandissent à une vitesse remarquable », de poursuivre l’accompagnatrice.

Pour la première phase des travaux, l’installation du parc s’effectue sur le terrain de la maison communautaire du village appelée la « Casa Communal ». Lors des deux premier jours du chantier, les jeunes ont creusé la terre, enlevé les roches, égalisé le terrain, fait le transport de pavés et ils arrivent à l’aménagement paysager.

Pour la deuxième phase, ils vont réaliser un chemin de pavés dans le milieu du parc et en même temps, ils vont transporter des carreaux de pelouse qui seront posés pour finir le terrain en beauté et pour qu’il soit sécuritaire pour les enfants.

« Le chantier est concret et vraiment stimulant pour les neuf jeunes du projet. Ils sont partis de presque rien et ils auront la chance de voir un résultat avant de retourner au Quebec », de conclure Roxanne Michaud

Partager cet article