« On ne veut pas passer en zone orange »

Louis Potvin, journaliste de l'Initiative locale de journalisme
« On ne veut pas passer en zone orange »

La population du Lac-Saint-Jean est invitée à redoubler de vigilance si elle ne veut pas que la région se retrouve en zone orange.

C’est le message qu’a livré le directeur de la Santé publique du Saguenay-Lac-Saint-Jean, le docteur Donald Aubin.

« La situation est encore sous contrôle, mais c’est préoccupant quand on regarde la montée des cas qui pourrait s’accélérer. On ne veut pas passer en zone orange, mais la courbe nous le laisse croire », a-t-il mentionné lors d’un point de presse virtuel.

C’est pour cette raison qu’il a incité la population à continuer à respecter les mesures de protection de base. Il a aussi répété aux gens d’éviter les contacts non essentiels et les rassemblements afin d’atténuer cette courbe.

Si le nombre de cas se retrouve autour de 18 par jours, c’est à ce moment que la région pourrait basculer dans l’orange. Il faut préciser que ce n’est pas la seule raison. Le nombre d’hospitalisations entre aussi en ligne de compte.

Forte proportion de jeunes

Le docteur Aubin a révélé que plus de 50% des nouveaux cas de COVID enregistré en septembre se retrouvent dans le groupe d’âge des 30 ans et moins. Une proportion plus élevée que la moyenne provinciale.

Finalement, les mesures d’isolement mises en place auprès des personnes qui ont été en contact avec des cas positifs permettent de circonscrire la propagation. D’ailleurs, ils sont 460 en isolement préventif pour le moment.

Dix nouveaux cas se sont ajoutés aujourd’hui pour porter le nombre de cas actifs à 38.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires