On valide le fond de la rivière pour le pilier central

On valide le fond de la rivière pour le pilier central

Contrairement à la passerelle actuelle

CAROTTAGE. Ville d’Alma franchit une autre étape en prévision du remplacement de la passerelle du centenaire au-dessus de la Petite Décharge, au centre-ville. Elle confie à une firme spécialisée le soin de valider la qualité du roc, au centre de la rivière, pour y aménager le pilier central de la future passerelle.

En séance extraordinaire, le mandat à cet effet a été confié à la firme Inspec-Sol au montant de 21 402 $ pour réaliser le carottage du roc, à l’endroit où devra reposer le pilier central.

Ce travail devra être réalisé rapidement car il faut que ces données soient recueillies avant la crue du printemps, ce qui reporterait de plusieurs semaines la réalisation de ces travaux.

Avec ces données techniques, on sera en mesure de poursuivre le travail d’ingénierie pour la préparation des plans et devis.

Avancement

Responsable du dossier au sein du conseil municipal, Frédéric Tremblay se montre avare de commentaires si ce n’est que cette passerelle sera une vitrine sur la technologie de l’aluminium.

« L’objectif est de revitaliser la rivière et le concept repose sur un pilier central et deux butées de chaque côté. On sait déjà très bien à quoi ressemblera la passerelle et on va faire des communications au cours des semaines à venir. La passerelle est un concept qui est véritablement une vitrine technologique au niveau de l’aluminium. On vise beaucoup sur l’extrusion. Ce sera un concept de type européen, du jamais vu au Québec. On travaille sur le projet et on est à 90 % de faisabilité locale », lance avec fierté Frédéric Tremblay.

Quant au financement d’un peu moins de 3 millions $, déjà, Ville d’Alma a en banque une subvention de 1 M $, elle va mettre sa partie et on regarde présentement les programmes de subventions à venir et les partenariats avec le privé.

Partager cet article