Parc national de la Pointe-Taillon : Vers une réouverture progressive

Julien B. Gauthier
Parc national de la Pointe-Taillon : Vers une réouverture progressive

La Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ) travaille actuellement à l’élaboration d’un plan de réouverture de ses parcs nationaux, et Pointe-Taillon n’y fait pas exception. Il n’y a cependant pas encore de date prévue.

Si l’on peut s’attendre à une réouverture graduelle, l’offre de services ne sera pas la même qu’à l’habitude. Elle pourrait également être diminuée, tout dépendamment du parc en question.

« Ce qu’on a fait, c’est qu’on a révisé toutes les activités pour voir si on va toujours être en mesure de les offrir dans le respect des consignes de la santé publique, notamment la distanciation sociale », explique Simon Boivin, porte-parole de la SÉPAQ.

Pêche, vélo, camping, randonnée pédestre, kayak, tout a été revu en fonction de la distanciation sociale.

Mais la Société n’entend pas être coercitive pour appliquer les règles. Elle se fit avant tout sur la sensibilisation, la collaboration et la compréhension des visiteurs.

Pas de chasse aux sorcières

Pas question de faire la distinction entre ceux qui demeurent ensemble et ceux dont ce n’est pas le cas. Les mêmes règles s’appliqueront pour tous. Car les cas de contagion entre personnes asymptomatiques sont bien réels.

« On ne se lancera pas dans des vérifications de provenance et d’âge. Ce serait ingérable. Il va falloir que chacun y mette du sien et qu’il se responsabilise à l’égard des comportements qu’il adoptera », ajoute-t-il.

Et même si l’un des principaux attraits du Parc national de la Pointe-Taillon est sa plage, M. Boivin n’a pas été en mesure de garantir son accès.

« Il est possible que l’offre ne soit pas la même au moment où on va pouvoir rouvrir le parc. C’est évident que selon les produits offerts, les règles seront différentes pour cadrer avec les exigences de la santé publique. »

Les parcs nationaux étant fermés depuis le 16 mars, la SÉPAQ n’a pas annoncé de date de réouverture. Elle attend le feu vert du gouvernement. Habituellement, celui de Pointe-Taillon ouvre à la fin mai.

Camp-de-Touage-les-Îles

En raison des retards causés par la pandémie, la SÉPAQ a été contrainte de repousser au printemps 2021 l’ouverture du secteur Camp-de-Touage-les-Îles, qui devait offrir 75 emplacements de camping supplémentaires.

En effet, les fournisseurs d’équipements et de fournitures n’ont pu être au rendez-vous. Toutefois, comme le gouvernement a annoncé la reprise des chantiers de construction, les travaux ont repris lundi. Selon la SÉPAQ, ce nouveau secteur aurait permis la visite de 20 000 personnes supplémentaires cette année.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des