Philippe Couillard et Serge Simard appuient Alliance Forêt Boréale

Philippe Couillard et Serge Simard appuient Alliance Forêt Boréale

DÉFENSE. Le premier ministre du Québec et député de Roberval, Philippe Couillard, et le député de Dubuc et adjoint parlementaire du premier ministre pour la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, Serge Simard, saluent le lancement officiel des activités de l’Alliance forêt boréale, dont la mission est de se porter à la défense de la foresterie durable et de rallier tous les acteurs socioéconomiques à sa cause.

«Je suis sensible et touché par l’insécurité à laquelle sont confrontés nos travailleurs et notre communauté qui vit en grande partie de la forêt et de son industrie au Saguenay–Lac-Saint-Jean. L’Alliance constitue une alliée de taille et un outil de plus pour notre plan de promotion de nos pratiques forestières, tant sur la scène nationale qu’internationale. Comme citoyen de Saint-Félicien, j’adhère à la coalition. De plus, j’ai mandaté le ministre des Forêts pour tenir une rencontre technique de compréhension avec FSC et les élus locaux au cours des prochaines semaines », a indiqué premier ministre Couillard.

«Je tiens à saluer l’initiative de l’Alliance forêt boréale. Le bois est une source de création d’emplois et de richesse pour notre région. C’est avec fierté que j’adhère à cette mobilisation qui regroupera les différents intervenants concernés par l’industrie du bois», a ajouté Serge Simard.

Point de rencontre

L’Alliance se veut un point de rencontre des communautés forestières et des travailleurs des régions où se trouve la forêt boréale. Elle est formée d’abord des communautés, mais souhaite également intégrer des travailleurs et des retraités de l’industrie forestière ainsi que la population du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

«Comme nous le faisons depuis juillet dernier, notre gouvernement ne ménage aucun effort pour soutenir et défendre l’industrie forestière et l’économie de nos régions. Je suis heureux de voir que des voix s’ajoutent à la nôtre et à la table d’échanges et d’informations instaurée avec la FQM l’automne dernier. J’encourage personnellement toutes les initiatives faisant la promotion du régime forestier québécois, c’est pourquoi j’adhérerai, à titre personnel, à l’Alliance boréale. Venant moi-même d’une région où l’économie a été grandement touchée par le passé, je ne peux que saluer le fait qu’une initiative structurée émane du milieu régional», a conclu le ministre des Forêts, Laurent Lessard.

Partager cet article