Plus de 260 participants attendus au Collège d'Alma

Plus de 260 participants attendus au Collège d'Alma
La rencontre se déroule dans les murs du Collège d'Alma.

PERSÉVÉRANCE SCOLAIRE. Plus de 260 enseignants et professionnels des quatre cégeps de la région sont attendus ce mercredi 14 janvier, au Collège d’Alma, pour participer au tout premier Grand rendez-vous intercollégial sur la persévérance scolaire au Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Ce sera l’occasion de discuter des stratégies pédagogiques et relationnelles gagnantes favorisant la réussite éducative des étudiants et de susciter un réseautage actif entre les acteurs de la réussite au collégial pour poursuivre l’enrichissement mutuel des pratiques.

En 2010, le Conseil régional de prévention de l’abandon scolaire (CRÉPAS) du Saguenay—Lac-Saint-Jean mettait sur pied un vaste chantier de travail visant à valoriser le rôle de l’enseignant dans la persévérance scolaire des jeunes, le PAVÉ.

Piloté par un comité composé d’une vingtaine d’enseignants issus de tous les ordres et de tous les secteurs d’enseignement, le PAVÉ vise entre autres, à travers un plan d’action étoffé, à promouvoir l’importance de la relation entre l’enseignant et le jeune dans la réussite scolaire de ce dernier.

Des ateliers d’échange menés par le PAVÉ auprès d’enseignants du collégial ont permis de constater que ceux-ci sont en général peu conscients de l’effet de cette relation sur la clientèle des jeunes adultes, effet par ailleurs largement documentée par la recherche. Forts de ce constat, le PAVÉ et les représentants des quatre collèges de la région se sont mobilisés pour l’organisation de ce grand rendez-vous intercollégial, une initiative unique en son genre au Québec.

À travers une formule dynamique visant l’échange et le transfert de connaissances, l’événement vise ainsi à valoriser les meilleures pratiques pour la persévérance scolaire des collégiens et à outiller les enseignants du collégial quant à celles-ci.

Au menu de l’événement, une grande conférence, des forums d’échange ainsi que 14 ateliers donnés par des pairs et des chercheurs.

La persévérance scolaire

Le taux global de diplomation (DEC ou AEC) deux ans après la durée prévue au collégial se situe actuellement à 66,8 % dans les quatre cégeps de la région (pour la cohorte de 2007) et est relativement stable depuis les dernières années.

Toutefois, ce taux se situe au-dessus de la moyenne provinciale de 63,5 %. Pour le secteur préuniversitaire, le taux global de diplomation deux ans après la durée prévue est de 73 %, comparativement à 69 % pour le réseau public québécois, toujours pour la dernière cohorte disponible, soit celle de 2007.

Le secteur technique affiche quant à lui un score de 70,2 %, contre 62,9 % pour le réseau public québecois (Source : MELS).

Selon le comité du PAVÉ, la grande diversité de parcours des collégiens, passant aisément d’un programme à l’autre et augmentant la durée de leurs études, est maintenant une réalité incontournable et explique une partie de ces résultats.

Partager cet article