Port de Grande-Anse: un investissement de 36M$ pour un lien ferroviaire

Stephen Harper était de passage dans la région, mardi, afin d’annoncer l’investissement de 15 millions $ de son gouvernement pour la construction d’une desserte ferroviaire de 12,5 kilomètres reliant le port de Grande-Anse de La Baie au chemin de fer Roberval-Saguenay. Un projet d’une valeur totale de 36M$.

La direction du port de Grande-Anse estime que les aménagements seront opérationnels d’ici le 31 mars 2014.Ce projet engendrera 125 emplois dans la région. En plus de la desserte ferroviaire, la construction comprend également l’aménagement d’une gare de triage et d’aires d’entreposages ainsi que des voies ferrées destinées aux opérations de transit.

Jean Tremblay, le maire de Saguenay, estime que la contribution de Saguenay s’élèvera environ à cinq millions $. Pour sa part, Stephen Harper espère que Québec investira le même montant que son gouvernement. Le gouvernement Jean Charest ne s’est toutefois pas encore prononcé sur sa contribution.

Le port de Grande-Anse «constitue un élément important du réseau de transport maritime du Québec. En soutenant son développement, nous contribuons à créer de l’emploi et à stimuler la croissance économique dans la région et dans le Nord du Québec», a déclaré le premier ministre, Stephen Harper, lors de son passage à La Baie. Les nouvelles installations offriront d’ailleurs aux entreprises et aux expéditeurs, de nouvelles options de transport dans l’exportation de leurs marchandises. En plus d’améliorer l’efficacité et la capacité des opérations portuaires, il favorisera l’établissement d’entreprises de niveau international dans le domaine du minerai, ce qui aura un impact direct sur le développement industriel de la région. Il permettra aussi l’augmentation de la compétitivité et du niveau d’activité des entreprises du nord de la province.

«Il est certain qu’à long terme, cet investissement générera beaucoup de retombées économiques dans la région et créera de l’emploi», spécifie Jean Tremblay. Il donne le crédit au député de Roberval – Lac-Saint-Jean, Denis Lebel. «La collaboration de M. Lebel a été essentielle dans ce dossier. Il a travaillé très fort pour l’obtention de cette aide financière.»

Partager cet article