Portrait des candidats : District #7 Scott

Photo de Julien B. Gauthier - Journaliste de l’Initiative de journalisme local
Par Julien B. Gauthier - Journaliste de l’Initiative de journalisme local
Portrait des candidats : District #7 Scott
Audrée Villeneuve consultante en gestion des ressources humaines pour sa propre entreprise, AuVAl. Serge Trudel est entrepreneur en construction.

Deux candidats s’affrontent dans le district #7 Scott. La conseillère sortante, Audrée Villeneuve, qui sollicite un deuxième mandat, ainsi que le l’entrepreneur général en construction, Serge Trudel.

« Faire du district 7 un endroit où il fait bon vivre », tel est l’un des engagements clés d’Audrée Villeneuve. En effet, elle a constaté que l’une des problématiques le plus souvent soulignées par les citoyens, c’est la vitesse dans les quartiers.

« Il va falloir pousser plus loin. On fait des campagnes, on parle de dos d’âne… Ça ne donne pas le résultat espéré. Il va falloir que la ville se penche là-dessus », explique celle qui est aussi coordonnatrice de Récif 02.

Elle tient notamment à diversifier l’offre en loisirs dans les quartiers et appuyer davantage de projets participatifs citoyens.

Elle souhaite aussi adopter des mesures qui renforceront l’intégration des nouveaux arrivants et travailler sur la problématique de crise du logement avec les organismes du milieu.

Pas de promesses

Pour des raisons écologiques, mais aussi parce qu’il juge qu’il s’agit de « pollution visuelle », l’entrepreneur en construction et candidat Serge Trudel n’a pas l’intention de poser d’affiches. Il n’entend pas faire de promesses, sauf une : donner son « 1 000 % » pour les électeurs.

« Je ne veux pas faire de promesses. Par contre, quand je vais m’impliquer, je vais le faire à fond. Je compte être présent. Si les gens m’élisent, ce sont eux qui me donneront des mandats », explique le candidat.

Certains dossiers lui tiennent particulièrement à cœur, notamment le développement des parcs industriels et de nouveaux quartiers, afin de répondre à la demande de nouveaux citoyens.

« On a des problèmes de terrains à Alma. On n’a pas beaucoup de places. Si on veut attirer des entreprises ici, il faut offrir aux gens un endroit où se loger ».

Partager cet article