Pour la 5e édition, on vise 15 000 visiteurs et 1,1 M $ de retombées

Pour la 5e édition, on vise 15 000 visiteurs et 1,1 M $ de retombées
Le Festival des Bières d'Alma, comme bien d'autres organisations, a été contrainte d'annuler son édition 2020. (Photo : Archives)

POPULARITÉ. Le Festival des bières d’Alma a rapidement conquis ses lettres de noblesse. Pour la 5e édition de l’événement, du 27 au 29 juillet prochain, les organisateurs visent pas moins de 15 000 visiteurs qui devraient générer des retombées économiques autour de 1,1 Million $.

Les organisateurs se basent notamment sur les résultats d’une étude d’achalandage réalisée en 2015 par Tourisme Alma. Les chiffres sont explicites: 69 % de la clientèle provenait d’Alma, 12,5 du Saguenay—Lac-Saint-Jean et 18,12 % intra-Québec. Quelque 47 % des visiteurs avaient entre 25 et 44 ans, ce qui est notamment la clientèle visée par ce type d’événement. Déjà, l’édition de 2015 avait généré des retombées économiques de l’ordre de 788 655 $.

Lancé par un groupe e jeunes amateurs de bières, ce Festival se distingue des autres en ce sens où il est administré par un organisme sans but lucratif, l’objectif premier étant de ne pas perdre d’argent, de faire ses frais, mais avant tout, d’offrir aux visiteurs une expérience différente des festivals plus traditionnels.

Les quelques profits générés sont réinvestis afin d’améliorer année après année le site du festival et la programmation.

« On est le festival au Québec qui en remet le plus à ses exposants. On a un partage de profits avec nos exposants. Si nos exposants font de l’argent, ils vont vouloir revenir d’année en année. Nous, on est tous des bénévoles, mais l’organisation dépasse les 100 000 $ » avoue Frédéric Simard, vice-président et co-fondateur du festival.

Le Festival des bières d’Alma poursuit donc depuis cinq ans sa croissance et réunira, cette année, plus de 55 exposants des quatre coins de la province.

« Le Festival connaîtra sa plus importante édition jusqu’à maintenant. Notre événement se distingue de la plupart des autres festivals du même genre par sa forte représentation de l’industrie brassicole québécoise  », souligne Jonathan Perron, cofondateur et président de l’événement.

D’ailleurs, cette année, le festival apporte un changement majeur en lien avec sa croissance. L’organisation délaisse la rue Sacré-Cœur qui était trop étroite pour accueillir de nouveaux exposants et tiendra plutôt ses activités sur la Place Cogeco et sur la rue Collard, permettant ainsi de mettre en valeur une autre partie du centre-ville d’Alma, et aussi d’avoir l’espace nécessaire pour accueillir davantage d’exposants.

Programmation

Pour cette édition 2017, les néophytes et les connaisseurs seront comblés par l’offre de produits offerte sur place.

En effet, c’est plus de 35 exposants brassicoles et de produits alcoolisés qui se déplaceront à Alma, apportant avec eux plus de 200 bières différentes. Une vingtaine d’entre eux seront des exclusivités régionales. Une dizaine d’exposants seront présents pour la toute première fois.

Pour ce qui est de l’offre des produits alcoolisés, les festivaliers auront la chance de déguster des spiritueux et des produits de microdistilleries

Les festivaliers pourront combler leurs petits creux grâce à l’offre d’une quinzaine d’exposants alimentaires, incluant 2 food trucks qui seront sur place pendant toute la durée de l’événement et proposeront des menus variés.

Qui dit bière dit spectacles et les organisateurs du Festival promettent encore une fois cette année une programmation des plus divertissantes sur la Scène Cogeco. Le jeudi 27 juillet, c’est le groupe Minuit, minuit et demi qui ouvrira les festivités. Le vendredi 28 juillet, on accueillera la chanteuse rock Andie Duquette.La première partie sera exécutée par une artiste originaire de Dolbeau-Mistassini, soit Sandrine Lamontagne de la Voix Junior.

Finalement, la dernière prestation, le samedi, sera offerte par La Grand-Messe, un groupe hommage aux Cowboys Fringants. La première partie sera rendue par Tommy Connelly, chansonnier bien connu localement.

Les différents forfaits du Festival sont disponibles en prévente dès maintenant, et ce, jusqu’au 21 juillet prochain. En plus d’économiser jusqu’à 20% de rabais sur tous les forfaits, l’achat en prévente permet d’écourter le temps d’attente à l’entrée.

Une fois de plus, le Festival souhaite éliminer les déchets liés à l’utilisation des verres de plastique. Pour profiter des dégustations offertes sur place, les festivaliers sont invités à se procurer le verre officiel de l’événement ou encore à apporter un verre de la maison, pourvu que son volume n’excède pas 500 ml.

Partager cet article