Prix de l'essence: des milliers de gens appuient Régis Laforge

Prix de l'essence: des milliers de gens appuient Régis Laforge
Régis Laforge

GUERRE. En quelques heures seulement, plus d’un millier de consommateurs ont donné leur appui à la page Facebook de Régis Laforge. Ce propriétaire de la station-service Sonerco de L’Ascension a décidé de vendre son essence régulière à 99,9 cents, obligeant du coup les autres pétrolières de la région à réduire de deux cents leur litre, passant de 1,074 $ à 1,054 $ le litre pour l’essence ordinaire.

Malgré les menaces de la concurrence et l’éventualité d’une guerre des prix qui pourrait résulter en une disparition de petits détaillants, comme ce fut le cas lors de la guerre de 2006, Régis Laforge a continué aujourd’hui à vendre son essence en-dessous d’un dollar et pourrait même décider, ce mercredi, de reculer d’un autre cent.

Cette historie a été lancée ce mardi dans l’édition du journal Le Quotidien et a immédiatement enflammé les commentaires, les consommateurs d’essence étant par habitude frustrés de savoir qu’ils paient leur essence beaucoup trop cher.

Depuis le début de la dégringolade du prix du baril de pétrole en novembre dernier, ils sont nombreux à réclamer à ce que cette baisse se traduise directement à la pompe, ce qui n’est pas toujours le cas.

En lançant le mouvement à partir de L’Ascension, Régis Laforge fait la démonstration qu’il peut très bien vivre avec une marge de profit de quelque 6 cents le litre alors qu’en vendant leur essence autour de 107,4 cents, les autres pétrolières réalisent présentement quelque 13 cents de profit par litre vendu.

C’est sans doute ce qui explique que très tôt ce matin, au fur et à mesure que la nouvelle faisait une traine de poudre, les autres pétrolières ont donné ordre à leurs détaillants de la région de réduire le prix du litre d’essence ordinaire de deux cents. La totalité des détaillants affichent maintenant un prix de 1,054 $.

Rappelons que Régis Laforge se garder une marge de profit de 6 cents le litre sur l’essence qu’il vend, estimant ainsi sa marge de profit est suffisante. Il refuse de voler ses clients en exigeant plus.

Sur le site de la Régie de l’énergie du Québec, pour ce mardi 6 janvier, l’indicateur quotidien du coût d’acquisition de l’essence ordinaire est de 0,91 $ dans le secteur de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est.

Quant à CAA Québec qui suit avec attention le début de cette guerre de l’essence dans la région, elle estime que le prix réaliste de l’essence pour le Saguenay—Lac-Saint-Jean devrait être de 1 $, soit le prix que Régis Laforge vend son essence.

Partager cet article