Proco décroche un autre contrat de 13,3 M $ à La Romaine

Proco décroche un autre contrat de 13,3 M $ à La Romaine
Proco termine présentement l'installation de la superstructure sur le chantier de La Romaine I. C'est un projet similaire qui sera réalisé sur La Romaine III.

ÉCONOMIE. L’entreprise Proco continue de performer dans son secteur d’activité. Elle vient en effet de décrocher un autre contrat majeur d’une valeur de 13 298 000 $ à la centrale La Romaine III pour la fourniture de la superstructure et des panneaux préfabriqués du bâtiment principal de la centrale.

« Il s’agit de la superstructure métallique qui compose le bâtiment qui recouvre les turbines de la centrale, soit la partie visible hors-terre. Pour nous, c’est plus de 30 000 heures de travail, soit une trentaine d’employés pendant plus de huit mois », soulignait avec enthousiasme lors d’un entretien téléphonique Jean-Denis Toupin, directeur général de Proco.

Ce nouveau contrat comprend tout le design du bâtiment, l’ingénierie, les dessins d’atelier et la fabrication.

« Naturellement, on va être les premiers à soumissionner pour aller installer cette structure sur place », ajoute Jean-Denis Toupin.

Ce nouveau contrat s’ajoute à une série de réalisation sur cet immense chantier de quelque 6 milliards $ au Nord du Québec.

Déjà, Proco a réalisé quelques structures de ponts permettant de franchir des rivières menant à l’immense chantier.

Présentement, Proco complète la mise en place de la superstructure du bâtiment au-dessus de la centrale Romaine I, un projet de près de 20 M $ que l’entreprise a réalisé au cours des deux dernières années.

Jean-Denis Toupin estime que ce nouveau contrat représentera quelque 15 % du chiffre d’affaires de l’entreprise au cours de la prochaine année.

Présentement, Proco réalise également deux autres contrats majeurs à Port-Daniel en Gaspésie de même que sur le projet Churchil Falls au Labrador.

Partager cet article