Quelque 80 étudiants/policiers assisteront la SQ

Quelque 80 étudiants/policiers assisteront la SQ

SÉCURITÉ. Pour une troisième année consécutive, quelque 80 étudiants/policiers des Techniques policières du Collège d’Alma prêteront main-forte aux policiers de la Sûreté du Québec pour assurer la sécurité des jeunes le soir de l’Halloween. En plus des principaux quartiers du secteur Alma, cette année, les secteurs de Delisle — Isle-Maligne ainsi que St-Bruno s’ajoutent à la liste des secteurs qui seront sous haute surveillance.

« Ce qui était une implication bénévole au départ est en voie de devenir un événement annuel prisé des étudiants qui ont le goût de s’impliquer dans cette activité. Les étudiants adorent ça. L’an dernier, après l’opération, il y a des parents qui ont même appelé ici pour nous remercier de l’initiative car de voir ainsi les étudiants/policiers dans leur quartier, ça les avaient sécurisés davantage », soutient Marie Harvey, professeure au département et instigatrice du projet.

Cette année, les étudiants de 3e année ne pourront être présents car ils ont été appelés pour une activité spéciale à l’École de police du Québec à Nicolet.

Cependant, la grande majorité des élèves de 2e année et un groupe de 1ère année (des étudiants plus âgés) formeront un contingent de quelque 80 étudiants/policiers qui s’impliqueront bénévolement dans cette activité.

Une quinzaine d’étudiants agiront comme responsables de secteur. Les étudiants/policiers, clairement identifiés avec le dossard de l’école, patrouilleront deux par deux sur les différentes rues identifiées au préalable.

S’ils décèlent quelque chose d’anormal, ils transmettront l’information à leur responsable de secteur qui pourra immédiatement entrer en communication avec le chargé de relève au poste de la Sûreté du Québec qui enverra sur le champ une voiture patrouille.

Au préalable, les étudiants/policiers sont intervenus cette semaine dans les écoles St-Julien, Notre-Dame, St-Sacrement, Albert-Naud et St-Joseph afin de sensibiliser les jeunes aux règles de sécurité en cette soirée toute spéciale. Ils ont distribué des feuillets explicatifs à remettre à leurs parents ainsi que des bandes réfléchissantes à ajouter à leur costume d’Halloween.

Cette présence additionnelle de quelque 80 paires d’yeux sur le terrain vient grandement ajouter un élément sécurisant pour les policiers de la Sûreté du Québec qui seront déployés sur tout le territoire en cette soirée magique pour éviter des incidents malheureux.

L’an dernier, grâce au travail conjoint des patrouilleurs de la SQ et des élèves/étudiants, aucun événement désagréable n’a été signalé sur notre territoire.

Une activité pédagogique avant tout

Bien qu’il s’agisse d’une activité basée avant tout sur le volontariat, Marie Harvey, professeure, y voit notamment un bel apprentissage et un côté hautement pédagogique.

« Nos élèves développement ainsi leur sens de l’observation, la prise de note, le contact avec le public, le savoir-être, la patience. Et j’ajouterais, d’un point de vue plus pédagogique, le travail d’équipe, les techniques de communication, la déontologie, l’éthique ainsi que l’application du Code de la sécurité routière et des règlements municipaux. Ils vont vivre leur vrai métier directement sur le terrain », ajoute Marie Harvey.

Il n’y a pas de note d’attribuée aux participantes et participants, mais chacun recevra une lettre de référence comme quoi ils ont participé à cette activité conjointe avec la Sûreté du Québec.

Partager cet article