Récolte 2015 du bleuet : Une année légèrement en deçà de la moyenne

Récolte 2015 du bleuet  : Une année légèrement en deçà de la moyenne
Bleuets

AGRICULTURE. Selon les statistiques présentées par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) lors de la Journée Bleuet, la récolte totale de bleuets pour la saison 2015 s’est établie à 55,1M de livres.

Il s’agit d’une récolte qui est légèrement en dessous de la moyenne compilée au cours des cinq dernières années, qui se chiffre 57,6M de livres.

Il faut toutefois replacer cette récolte en contexte, puisque l’hiver 2014-2015 avait été très difficile pour les plants de bleuets. Le froid intense, le faible couvert de neige et les variations brusques de températures avaient laissé présager le pire.

Pendant que les rendements faisaient du sur-place au Québec, les récoltes progressaient de façon importante ailleurs, notamment dans les maritimes. Le Nouveau-Brunswick a pratiquement égalé un record québécois en récoltant quelque 77,6M de livres, largement au-dessus de la moyenne de 50,9M de livres des cinq dernières années. En Nouvelle-Écosse, 60,6M de livres ont été récoltés alors que l’Île-du-Prince-Édouard a franchi la barre des 28M de livres.

Quant au Maine, un producteur important, on y rapporte une récolte de 85M de livres, soit un peu moins que la moyenne de 90,1M de livres.

Saison 2016

L’hiver doux que l’on a connu jusqu’à maintenant devrait être plus favorable à la culture du bleuet. Agronome au MAPAQ, Pierre-Olivier Martel soulignait, lors de la Journée Bleuet, que l’hiver 2015-2016 a vu des changements de température beaucoup plus graduels que ce fut le cas en 2014-2015. La moyenne de température lors du mois de janvier dernier se situe à -17 degrés, soit quelque 10 degrés de plus qu’à la même période en 2015

Partager cet article