La vitesse au volant cause de nombreux accidents

Photo de Yohann Harvey Simard
Par Yohann Harvey Simard
La vitesse au volant cause de nombreux accidents
La MRC de Lac-Saint-Jean-Est et la Sûreté du Québec lance dans un commun effort leur nouvelle campagne de sensibilisation sur la réduction de la vitesse, "Ça presse tant que ça?". (Photo : Trium Médias)

La MRC de Lac-Saint-Jean-Est et la Sûreté du Québec lancent dans un commun effort leur nouvelle campagne de sensibilisation sur la réduction de la vitesse, « Ça presse tant que ça? ».

Depuis hier et jusqu’à la dernière semaine de juin, la campagne se traduira par une présence accrue d’autopatrouilles sur l’ensemble du territoire de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est, notamment sur les grands axes tels que l’avenue du Pont Sud et Nord à Alma.

« On va essayer d’être encore plus présent en ajoutant des effectifs. On sait qu’un automobiliste qui voit une autopatrouille va être conscientisé pendant environ 5 minutes. Donc on veut se rendre encore plus visible, tant sur les grands axes que dans les cartiers résidentiels. Les billets d’infraction vont bien-sûr faire partie de la sensibilisation », soutient Hugues Beaulieu, porte-parole pour la Sûreté du Québec.

La campagne possède également un volet médiatique déployé sur les ondes radio, dans les journaux et sur les réseaux sociaux.

« La problématique, elle part du citoyen, mais la solution, elle part aussi du citoyen. Il fallait donc trouver une façon originale de faire comprendre à la population que c’est à elle que la responsabilité revient », explique Sylvie Beaumont, conseillère municipale à la ville d’Alma.

Plusieurs messages « à impacts » seront diffusés dans les différents médiums. La campagne s’articulera autour de la dimension du « temps ».

« Pour plein de raisons différentes, souvent, les gens sont pressés, et c’est lorsqu’ils sont pressés que les accidents surviennent », explique Sylvie Beaumont.

Rappelons que la campagne s’enclenche alors que de nombreux accidents ont eu lieu au cours des derniers jours dans la MRC.  Or, selon Hugues Beaulieu, ces accidents sont liés à la vitesse et à des comportements dangereux puisque les conditions routières étaient excellentes au moment où ils sont survenus.

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires