Régime de pension RTA: les retraités se donnent une force

Régime de pension RTA: les retraités se donnent une force
Alain Proulx est convaincu que les retraités ont tout à gagner à être unis pour défendre leurs droits face à Rio Tinto Alcan.

REPRÉSENTATION. Les retraités syndiqués, membres du Régime agréé de pensions Rio Tinto Alcan (Québec), se donnent les outils nécessaires pour mieux informer les membres sur la situation de la caisse de retraite et pour communiquer afin de défendre et promouvoir leurs droits et intérêts.

En effet, ce jeudi, à Jonquière, se tenait l’Assemblée générale de fondation de l’Association des retraités, retraitées syndiqués du Régime agréé de pensions Rio Tinto Alcan (Québec) que l’on désignera sous l’acronyme ARSRTA.

« Les gens sont venus en grand nombre et on a été agréablement surpris. On devait être de 350 à 400 personnes et on est très fier de ce résultat. Le grand message que je leur ai laissé, c’est que l’on a tout à gagner à être unis », mentionne dans un premier temps Alain Proulx, ancien président du Syndicat de l’aluminium et bénévole impliqué dans ce mouvement pour créer l’association.

Création

Au cours des derniers mois, un groupe de retraités, anciens dirigeants et /ou militants syndicaux provenant de différents syndicats au Québec et qui ont travaillé pour Rio Tinto Alcan, se sont réunis à plusieurs reprises afin de mettre sur pied cette association des retraités syndiqués membres du régime de retraite RAPRTA.

L’association a été incorporée au mois d’avril dernier et tous les retraités(es) syndiqués et les bénéficiaires du régime de retraite RAPRTA étaient donc invités à participer à cette première assemblée générale de fondation au cours de laquelle on a entre autre entériné les statuts et règlements. L’assemblée a reconduit le mandat du comité provisoire et c’est au printemps prochain que l’on fera l’élection de l’exécutif, après la tenue d’autres assemblées d’information à travers la province.

L’ARSRTA représentera donc tous les retraités syndiqués et les bénéficiaires du régime de retraite Rio Tinto Alcan, Unifor, Métallos, CSN, SCFP, Guilde de la marine marchande du Canada des régions du Saguenay—Lac-St-Jean, Mauricie et Montérégie.

Le régime (RAPRTA) comptait au 31 décembre 2015 un total de 6447 retraités et bénéficiaires et 2359 cotisants.

Alain Proulx souligne à ce sujet que les projections pour les 30 prochaines années font en sorte que le nombre de retraité sera nettement plus élevé que les cotisants et qu’à ce titre, les retraités se doivent d’avoir une parole forte.

Un comité paritaire composé de cinq représentants du syndicat, cinq représentant de RTA et un indépendant, gère la caisse depuis 2002.

« Sur les cinq représentants de notre bord, il y en a trois nommés par les syndicats et deux au suffrage. Il n’y a qu’un seul retraité à cette table et nous, on voudrait que les deux autres représentants soient automatiquement des retraités », explique Alain Proulx.

Ce dernier est emballé par la réponse des retraités: « Nous sommes persuadés de la nécessité de nous unir et de nous regrouper en association afin de nous donner les outils nécessaires pour nous informer sur la situation de notre caisse de retraite et pour communiquer entre nous afin de défendre et promouvoir nos droits et intérêts. »

Le prochain objectif sera de rejoindre le plus grand nombre de retraités afin de les inciter à devenir membre de l’association, au coût de 10 $. Le siège social de l’association est situé dans les locaux de la FTQ au 2679, boul. du Royaume, bureau 100. On peut également laisser ses coordonnées sur le site internet de l’ARSRTA qui est présentement en ligne à l’adresse arsrta.com

Partager cet article