Rio Tinto Alcan ajuste le niveau du lac Saint-Jean pour l'automne

Rio Tinto Alcan ajuste le niveau du lac Saint-Jean pour l'automne
Énergie Électrique a suivi à la lettre son mode de gestion estivale du lac Saint-Jean

Au cours du mois d’août, suite à l’épisode très sec des mois de mai à juillet, Énergie Électrique, une division de Rio Tinto Alcan, a enregistré les précipitations les plus fortes des 30 dernières années sur le bassin amont du lac Saint-Jean. À ce sujet, en divisant les apports naturels amont et aval, les apports ont été forts en amont et faibles en aval. Enfin, le niveau du lac Saint-Jean a suivi la trajectoire habituelle estivale et l’entreprise amorce l’ajustement du niveau du lac en prévision de l’automne.

Dans son dernier bulletin À prop’EAU, la direction d’Énergie électrique fait le bilan du dernier mois.

Ainsi, les précipitations dans la normale en août sur le bassin aval, combinées à la sécheresse de juillet, ont permis à Rio Tinto Alcan d’entamer la descente du lac Saint-Jean tel que souhaitée. Si les conditions météorologiques le permettent, cette descente devrait se poursuivre jusqu’à la mi-septembre. Rappelons que cette descente du plan d’eau sert à recevoir le ruissellement normalement plus fort en octobre et novembre.

Malgré des précipitations records sur le bassin amont au courant du mois d’août, la réserve amont demeure légèrement sous la normale. En aval, le déficit sur le lac Saint-Jean est plus marqué étant donné les faibles précipitations qui se sont répétées en août sur ce bassin.

En date du 1er septembre, le bassin amont était plein à 85 % et celui en aval à 79 % pour une moyenne de 83 % alors que la normale est de 85 % pour cette période de l’année.

Sur la Grande-Décharge, via la centrale Isle-Maligne, Énergie Électrique a évacué une moyenne de 1263 mètres/cubes/seconde, ce qui revient à dire que la centrale a turbiné presque à son maximum tout le mois.

Malgré les faibles précipitations de cet été, Rio Tinto Alcan a trouvé des solutions pour maintenir un niveau de 15 pieds au cours de la saison estivale. Ce faible ruissellement a aussi permis à Rio Tinto Alcan d’entreprendre la descente normale du plan d’eau au courant de la deuxième moitié d’août.

En somme, Rio Tinto Alcan a été en mesure de suivre un mode de gestion typique du lac Saint-Jean tout au long de l’été.

Partager cet article